Les championnats nationaux poussins-benjamins Milo se disputeront cette année sur toute l’île à travers trois phases de qualification réparties en trois zones, lesquelles culmineront avec la phase finale nationale le 9 août au stade de Bambous. La nouvelle formule de cette compétition très prisée par les plus jeunes a été présentée à la presse jeudi au siège du Comité olympique mauricien.
Cette 8e édition, qui est une nouvelle fois conduite en partenariat avec Nestlé Products (Mauritius) Ltd, débute aujourd’hui, samedi 14 juin, au stade Auguste-Vollaire à Flacq avec la qualification de la zone 1 (Flq/ Pamp/Riv/Remp/PL), se poursuivra le samedi 28 juin au stade de Bambous pour la zone 2 (Riv-Noire/BBRH/Sav/Cpe) et le samedi 5 juillet à Bambous pour la zone 3 (Moka/Cpe/QB/G-Port) avant la phase finale le 9 août.
Ce changement de programmation intervient afin de rendre l’événement plus accessible à toutes les régions et à tous les jeunes de l’île. Il a aussi été repoussé de mars-avril à juin afin d’alléger le programme d’activités du sport scolaire et national en accord avec le sponsor, a indiqué Vivian Gungaram, président de l’Association mauricienne d’athlétisme. « Nous remercions Nestlé de son soutien et pour tout l’effort qu’il a dû déployer en termes de ressources humaines et financières », a-t-il déclaré.
Pour Luigi Peccini, Island Cluster Manager de Nestlé Products Ltd, ce rendez-vous reste un rendez-vous incontournable chez les jeunes, bien qu’il coïncide avec un événement planétaire, la Coupe du Monde de football. Il a soutenu que « cette initiative est destinée aux enfants et aux jeunes des écoles et des communautés à travers Maurice, et vise à promouvoir la pratique de l’éducation physique. »
Les phases qualificatives et la finale vont attirer un millier d’athlètes dont 800 qui seront retenus pour la finale. Les meilleurs athlètes détectés intégreront les trois centres d’entraînement régionaux et pour d’autres les écoles d’athlétisme et les clubs régionaux.
L’initiative de Nestlé Products comporte aussi un cachet touchant à la santé, observe Luigi Peccini. Des problèmes de santé liés à de mauvaises habitudes alimentaires et au manque d’activités physiques, y compris chez les enfants, sont très fréquents. « C’est pourquoi Nestlé a pour objectif de valoriser une bonne nutrition et l’importance de l’activité physique régulière qui peuvent contribuer au développement économique et social. Il promeut des valeurs telles la discipline, la confiance en soi, le travail et l’esprit d’équipe chez l’enfant », a-t-il souligné. Il a exprimé sa reconnaissance à l’AMA qu’il a aussi remercié.
Luigi Peccini avait à ses côtés Priyanka Puddoo, Corporate Communication & Public Affaire Executive, Kushal Dinaran et Katrucia Mootoosawmy de Nestlé Products Ltd.