Le coup d’envoi des championnats nationaux ont été donnés à la piscine Serge Alfred vendredi dernier et ils se sont poursuivis hier et prendront fin aujourd’hui. Plusieurs courses ont été aux programmes, mais ce qui a retenu l’attention du public est incontestablement le record +16,+17,+18 et toute catégorie réalisé par Chris Ah Siong du CAMO sur le 800 m nage libre. Il efface des tablettes l’ancienne marque de Chris Hackel qui était de 9’10″03 réalisée le 14 mai 2010. Le nouveau record est maintenant de 9’09″16.
La journée avait commencé plus tôt avec les préliminaires et les finales ont débuté à partir 15 heures. Un très beau public et très enthousiasme était présents dans les gradins. Le coup d’envoi des finales a été donné par Harold Lai, président de la fédération mauricienne de Natation. « L’avenir c’est les nageurs, » c’est en ces termes qu’il s’est exprimé et il a tenu à saluer les athlètes et le officiels pour leur formidable travail.   Outre la très belle performance de Chris Ah Siong aux 800 m, les amateurs de natation ont pu assister à plusieurs courses très intéressantes. Avec un 100 m nage libre époustouflant en masculin qui a vu Bradley Vincent remonté Mathieu Marquet dans les 10 derniers mètres de la course alors que tout le monde pensé que Marquet avait fait le plus dur. Le 100 m nage libre féminin a aussi été très spectaculaire. Plusieurs jeunes filles pouvaient prétendre à la victoire dont notamment Melissa Madanamoothoo du CNQB, Elodie Poo Cheong du CAMO et Emily Chan Chee du CNS. Au finale, c’est la pensionnaire du CAMO qui a eu le dernier mot.
Dans les catégories plus jeunes, les nageurs n’ont pas été en reste. Les Elloic Machabé chez les poussines, Elodie Wong chez les benjamines et Ryan Kok Shun en benjamin entre autres se sont très bien défendus et ont réalisé des performances chronométriques très intéressantes. Le grand bonhomme de la journée Chris Ah Siong n’a pas caché sa satisfaction après sa performance. « Je suis ravi de ce record. J’ai beaucoup travaillé et j’étais confiant de pouvoir réaliser un très bon chrono. Je tiens à remercier toute ma famille et mes amis qui m’ont toujours soutenu. Il me reste encore deux courses demain (ndlr aujourd’hui) le 100 m papillon et le 200 m nage libre. J’espère au moins réaliser un podium et réussir à me qualifier pour les Championnats du monde de Dubai, » a-t-il déclaré.
De son côté, Emily Chan Chee qui a pris la première place dans le 50 m papillon ne cache ses ambitions:  » J’espère gagner ma place dans la sélection et faire partie de l’équipe pour les championnats du monde jeune à Dubai.  » Elle a aussi tenu à remercier ses parents et le Trust fund for excellence ainsi que son entraîneur Philippe Pascal.  » On est pas encore au top physiquement et mentalement et je pense que le meilleur reste à venir. Demain (ndlr aujourd’hui) j’aurais encore deux courses avec le 100 m papillon et le 50 m nage libre où je compte vraiment me battre pour la première place même si je pense que j’ai plus de chance dans le 50 m.  La bataille sera rude avec Elodie Poo Cheong, mais c’est dans l’esprit de compétition et la meilleure l’emportera, » a-t-elle ajouté.
Elodie Poo Cheong poue sa part espère aussi faire part de cette fameuse sélection après sa brillante victoire dans le 100 m nage libre.  » Je suis une brasseuse et c’est super de s’imposer en nage libre. J’ai vraiment eu à me battre très dure car la course était très relevée. Demain (ndlr aujourd’hui) j’espère être sur le podium sur le 50 m nage libre et le 200 m nage libre. Je viens tout juste de commencer mais je vais donner mon maximum. Je remercie mon entraîneur et ma famille pour leur confiance, » a-t-elle conclu.  » Pour cette première journée on peut dresser un bilan très positif de part le nombre de nageurs inscrits, de l’enthousiasme et des performances.  Je salue du reste la très bonne performance de Chris Ah Siong. C’est un garçon qui travaille très dur. Vendredi il avait débuté son 400 m comme un fou et s’est effondré dans les derniers 100 m. Il a mieux géré sa course sur le 800 m et il a retenu sa leçon. J’espère que la journée de demain (ndlr aujourd’hui) voit d’autre record tombé. Je pense que c’est possible dans le 100 m papillon féminin et dans le 200 m nage libre masculin, » a conclu Philippe Pascal le directeur technique national.