Trois records battus depuis le début de l’année pour Jérôme Caprice en attendant l’épreuve phare du 20 km à Asaba

Avant de mettre le cap aujourd’hui sur Asaba (Nigéria) où se tiennent à partir de demain jusqu’à dimanche, les championants d’Afrique d’athlétisme, Jérôme Caprice s’est accordé des derniers réglages en s’alignant dimanche dernier au 10 000 m marche. Cette épreuve comptait pour les championants nationaux d’Irlande disputés le week-end dernier à Dublin. On peut avancer qu’il a réussi le test puisqu’il a amélioré son record national en le portant de 44’20 à 44’12”43. Jérôme Caprice a terminé à la deuxième place derrière Cian McManamon qui s’est imposé en 42’21”92.

Cela constitue donc son troisième record national battu cette année avant qu’il ne s’aligne au 20 km marche à Asaba. En février, il avait effectué sa rentrée en salle en obtenant le bronze et le record du 5 000 m marche. Puis, le 7 juillet dernier, il avait remis ça au 3 000 m marche sur piste lors des inter-clubs à Athlone (Dublin) en s’imposant en 11’46”92, soit environ 40” de mieux que sa marque précédente de 12’25”19 réalisée en juillet 2016 à Dublin toujours. Ce chrono lui avait d’ailleurs valu d’entrer dans le top 12 mondial en se classant 9e pour la période de janvier au 16 juillet.

Dimanche, Jérôme Caprice ne s’est pas surpassé, préférant dit-il préserver ses ressources pour l’échéance nigériane. « Ma prochaine course est dans une semaine. Donc je n’ai pas voulu trop pousser. Car l’objectif était surtout de réaliser une bonne ‘perf’ sur la distance vu que je n’en ferai pas d’autres jusqu’aux prochains Jeux de Iles l’année prochaine », confiet- il.

Et d’ajouter: « Je suis très satisfait de battre mon troisième record national cette année et d’avoir participé à trois courses de 20 km marche sous les 1h34.» Pour rappel, il avait réalisé son ancien record du 10 000 m marche en août 2016 à Woerden en Hollande. Est-ce à dire que le Mauricien pourrait éventuellement créer la surprise à Asaba le 5 août ? On le saura assez vite. Reste qu’il arrive en forme au bon moment. D’autant que le 24 juin au Grand Prix d’Angleterre du 20 km marche sur route à Leeds, il avait terminé 6e et avant-dernier en 1h32”57, un chrono comparativement mieux que son chrono de 1h33”12 réalisé aux derniers Jeux du Commonwealth en Australie en avril dernier. Aupravant, il s’était retrouvé à la septième place le mois précédant à Mérignac (Bordeaux) avec un chrono de 1h30’50.