Des treize quarts de finale disputés dans le cadre des championnats nationaux Elite de boxe, rien que trois sont parvenus à la limite des trois rounds. Au Centre national à Vacoas, la différence de classe était flagrante entre la plupart des adversaires. Ce qui a occasionné des victoires par jet de l’éponge ou par abandon dès la première reprise, ou encore des forfaits. Le potentiel de quelques pugilistes ayant fait fuir leurs éventuels adversaires.
Quoi qu’il en soit, on est en droit de s’attendre à des duels nettement plus équilibrés au cours des demi-finales prévues cet après-midi à partir de 17h à Vacoas, à l’image de cette affiche de la catégorie -69 entre Jonathan Ramchurn et Merven Clair. Somme toute une finale avant la lettre. Ces deux boxeurs se sont accordés une bonne mise en jambe hier.
Le premier nommé a forcé Mohammud Soobraty à l’abandon quelques secondes après le début du deuxième round avec un violent coup à l’oeil, tandis que Clair, misant sur une avalanche de coups, a vite forcé le coin de Christopher Agathe à jeter l’éponge. Reste que dans cette catégorie, Jean-Luc Rosalba, en tant que tenant du titre, demeure un autre postulant sérieux. Il sera de son côté en action face au Rodriguais Jean-Paul Pierre-Louis.
Un autre fait marquant des quarts de finale demeure la disqualification de Kevin Clair chez les -60 kg. Alors qu’il tenait tête à Bathelino Bancal, il sera averti pour la troisième fois lors de la dernière reprise pour avoir laissé échapper son protège-dents. On attendait également de suivre la prestation d’Hussein Mohungoo, boxeur mauricien qui évolue en Angleterre. Toutefois, son adversaire, Jordan Bignoux, avait décidé de jouer aux abonnés absents. Mohungoo sera finalement en action ce soir face à Jonathan Pavillon.
Il est à noter que les seules rencontres parvenues à la limite ont été celles opposant Mikey Denis à Adrien Rouget, Adrien Amiran à Arlando Brulecoeur et Jean-François Ravane à Ludovic Laboudeuse. Le verdict des cinq juges favorisant Denis, Amiran et Ravane.