Les données sont désormais simples pour le Faucon Flacq Camp Ithier VBC. Un unique set remporté aux dépens du Club Sportif de Pamplemousses lors de son ultime sortie vendredi et le tenant du titre dans le championnat masculin de première division de volley-ball étoffera son palmarès.
Bien que n’étant pas en action en fin de semaine dernière, l’équipe de Camp Ithier a vu les circonstances évoluer en sa faveur, avec notamment la nette défaite de son principal challenger, le Port Louis Red Star, face au Quatre Bornes VBC, et le succès acquis au tie-break des Trou aux Biches Sharks.
Cette dernière formation avait l’occasion de jouer son rôle de challenger jusqu’au bout, d’autant qu’elle avait remporté les deux premières manches (25-23 et 26-24) lors de son duel face au Curepipe Starlight samedi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.
Mais voilà, la bande à Melchior Miniopoo devait connaître un relâchement cruel. Ce qui permettait au Curepipe Starlight de retrouver des couleurs et de remettre les pendules à l’heure (26-24 et 25-22). D’où un tie-break au cours duquel les Trou aux Biches Sharks émergeaient sur le score de 15-11. Reste que la perte de ce point précieux réduit quasiment à néant les chances de cette équipe de décrocher un premier titre.
Si, sauf scénario catastrophe, le Faucon Flacq Camp Ithier est quasiment assuré du titre, la seconde place qualificative pour la Coupe des clubs champions de la zone 7 s’annonce fort disputée, avec quatre postulants. Le Port Louis Red Star, qui semblait en position favorable, a sombré contre toute attente face au Quatre Bornes VBC.
Une nette défaite de 23-25, 16-25 et 18-25 pour Linley Fareedun et ses coéquipiers qui se trouvent désormais sous la menace directe des Trou aux Biches Sharks, du Club Sportif de Pamplemousses et du Quatre Bornes VBC. Si cette dernière formation devrait faire la différence face au Mangalkhan VBC jeudi, la seconde rencontre prévue le lendemain entre le Port Louis Red Star et les Trou aux Biches Sharks s’annonce décisive.
Par contre, en féminin, les dés ont depuis longtemps été jetés avec le sacre d’Azur SC, qui bouclera son calendrier demain face aux Trou aux Biches Sharks. Le Quatre Bornes VBC se trouve plus que jamais en position idéale pour décrocher la troisième place finale suite à son succès en trois sets face à La Tour Koenig SC (25-12, 25-15 et 25-12) en 62 minutes.
Quant à l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, elle a bouclé son calendrier sur une note positive en dominant le Club Sportif de Mahébourg également en trois sets (25-17, 25-17 et 25-13). L’équipe des villes soeurs termine ainsi à la cinquième place.