Les championnats nationaux juniors d’athlétisme disputés samedi et dimanche dernier au stade de Réduit n’ont atteint que très rarement les sommets escomptés. À l’exception de quelques performances très valables enregistrées en épreuves ouvertes qui agrémentaient cette compétition, les juniors sont restés dans l’ensemble peu convaincants.
Les seules performances qu’on pourrait noter sont celles de Mélissa Arlanda, toujours égale à elle-même au marteau dames, où elle a réussi 48,27 m, David Durhône et Dylan Perma, crédités respectivement de 49″39 et 49″69 au 400 m, Pascal Désiré au 110 m haies (14″99) et du Flacquois Juliano Salvara, qui pour une première tentative au javelot s’est imposé avec une marque de 42,10 m..
Sa performance au 110 m haies a valu à Pascal Désiré le titre du meilleur athlète masculin de la compétition, alors que la Flaquoise Emilie Agathina s’est vu décerner la palme féminine pour sa prestation au 200 m bouclé en 25″96. Salvara et Agathina évoluent au Faucon Flacq.
S’agissant des épreuves ouvertes, Jessika Rosun a repoussé une nouvelle fois ses limites en portant cette fois sa marque personnelle au javelot de 51,21 m à 51,68 m. Performance réalisée à son 5e essai. Elle réalisa d’entrée 50,56 m, puis 48,23 au 3e essai et 49,82 m au 4e. Le 24 mai dernier à Pontoise, Rosun s’était imposée avec 51,21 m, compétition qui ponctuait une tournée de trois semaines effectuée par un groupe d’athlètes mauriciens en France. Selon les indications, la lanceuse avait réussi ce jour-là trois essais à plus de 55 m, mais non mesurés pour faute technique.
Au lancer du disque hommes, Christopher Sophie, unique engagé, s’est lui aussi surpassé en réalisant sa référence personnelle située désormais à 50,33 m. Il a débuté son concours à 49,25 m, puis réussira 50,33 m, 50,08 m et 49,18 m, contre deux essais ratés.