Deux semaines après le contre-la-montre individuel et une semaine après le chrono par équipes, les coureurs seront cette fois conviés aux championnats nationaux sur route. Comme tous les ans, c’est un exerice complexe, qui ne sacre pas toujours le favori et qui sera suivi avec un intérêt certain. Cette année, peut-on dire à l’avance qui seront les grands vainqueurs ou les grands battus ? Non, tant cette course au maillot quadricolore est ouverte…
Thomas Desvaux, tenant du titre, n’a pas beaucoup couru. Hugo Caëtane, double champion (2008 et 2010), non plus. Il vient à peine de reprendre le vélo. Alors qu’attendre du peloton élite dimanche ? Les prétendants ne manquent pas.
Si le leader du VCJCC-Bank One, Yannick Lincoln, favori no. 1 depuis de nombreuses années, peut créer la brèche, alors, il y a une chance qu’il soit enfin champion. Mais comme il le dit lui-même, ces championnats ne sont pas une priorité. Comme tous les ans, ce n’est pas la course qu’il coche sur son calendrier avec l’espoir d’y briller.
Mais est-ce que le VCJCC-Bank One a des arguments pour aller chercher le titre ? Oui et non. Explications : l’équipe est incapable de prendre des initiatives sans l’impulsion de son leader. Tout au plus sont-ils capables de rares escarmouches, préférant préparer le terrain pour Lincoln. Voilà pour le non.
Pour le oui, maintenant : on a tous en mémoire la chevauchée de Fabien Halbwachs lors du Trophée des Grimpeurs. Preuve, si besoin est, que les Curepipiens peuvent réagir au bon moment. Mais dimanche, il faudra prendre en compte tous les paramètres avant de se lancer dans une entreprise qui risque d’être avortée sous le feu nourri des adversaires.
C’est d’ailleurs de cette façon que Thomas Desvaux avait été sacré, l’année dernière. Au moment où le peloton s’est considérablement ralenti, il avait pris ses distances, pour terminer avec six minutes d’avance sur son dauphin, Mike Chong Chin.
Mais si le VCJCC-Bank One présente des atouts, les autres formations ne sont pas dépourvues non plus. Et si la surprise venait du VCP ? L’idée n’est pas totalement farfelue, à vrai dire. Le vieux briscard Mike Chong Chin et son jeune comparse Anthony Laurent, ont livré une belle démonstration d’entente lors du Grand Prix de La Vigie, ce qui les avait permis de truster les deux premières places. Ajoutez à cela le retour de Jean-Hughes Labonne, et le VCP pourrait réserver quelques surprises.
Les gars du BRSC-Isostar pourraient aussi jouer les trublions dimanche. Car, derrière le VCJCC-Bank One, c’est l’équipe avec le plus d’individualités. Steward Pharmasse, Thierry David, Grégory Piat, trois nom qui arriveront à créer une brèche. Et si Thomas Desvaux revient demain, il faudra compter avec lui.
N’oublions pas non plus l’UCRH-Engen. Malgré l’absence de son sprinteur, Yolain Calypso, les Rose-Hilliens présentent des cartes valables. Hugo Caëtane, Pascal Ladaub, et à un degré moindre, Ashley Sumbhoolaul, peuvent, dans un bon jour, impressionner les suiveurs. Mais depuis quelque temps, Sumbhoolaul semble porter sur ses épaules le poids des responsabilités. Mais il compense son manque d’expérience par un coup de pédale.
Mais ce qu’on espère le plus, c’est que les championnats soient disputés. Pas comme l’année dernière, avec des coureurs manquant d’initiative et d’esprit de combativité. Pour le vainqueur, à la fin de la jounée, il s’agira, sans doute, du jour le plus long.
Le même circuit que 2011
L’année dernière, la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) avait décidé de programmer un circuit pour le championnat élite. Dimanche matin, les coureurs s’élanceront de la cour de la municipalité de Curepipe, pour rallier l’autoroute. Ils passeront par le village de Midlands puis celui de Belle-Rive pour affronter la grande difficulté du jour, la montée Couacaud. Ils effectueront 141 km, soit huit tours d’un circuit long de 17.6 km. Le départ sera donné à 9h. L’arrivée sera jugée devant l’église Ste Thérèse.
Départ réel :-Stade George V (9h)
Circuit : La Vigie – TAD Fly Over Midlands – TAG Village de Midlands – Bel Rive – TAG Wooton – TAG La Vigie (8 Tours de 17.3kms) – Au dernier Tour Rond Point Wooton – Rue Couvent – TAD Rue Monseigneur Leen – Police Eau-Coulée – TAG Route Royale – TD Vers l’Eglise de Ste Thérèse.
Distance : 141kms
Arrivée :-Devant l’église de Ste Thérèse