Les championnats nationaux de natation qui ont débuté jeudi dernier à la piscine Pavillon (25 m), à Quatre Bornes, a vu une bonne participation des nageurs comme attendu. Trois records ont été battus, le premier jour, en masculin, par Victor Ah Young (CAMO) chez les 14-15 ans. Il a récidivé, hier, au 400 m 4 nages en réalisant un record de 4’40’’05. Du côté féminin, Alicia Kok Shun s’est signalée au 50 m nage libre, dans la catégorie 15 ans, en réalisant un record de 50’’75.

Les deux premiers jours de ces championnats nationaux ont été plutôt calmes avec des épreuves uniquement l’après-midi, contrairement à ce week-end, où les éliminatoires seront disputés le matin et les finales dans l’après-midi. Les épreuves de 100 m, de 200 m et du relais 4 x 100 m seront à l’affiche de ces deux dernières journées. Pour revenir à Victor Ah Young, il se dit satisfait de ses performances. « Pour l’instant tout va bien. J’ai réalisé mes meilleurs temps sur toutes les épreuves dans lesquelles j’ai participé et je reste motivé pour la suite. J’avais pour objectif d’améliorer mes chronos et de tenter de me qualifier pour les championnats de la Confédération Africaine de la Zone 4 au Botswana. J’ai réalisé un minima pour l’instant », fait-il ressortir. En ce qui concerne Alicia Kok Shun, elle a été quelque peu la surprise de cette fin d’après-midi hier au 50 m nage libre.

Quant à l’entraîneur national, Idriss Sufraz, il soutient que de bonnes performances ont pu être notées ainsi que des records réalisés. Cependant, il n’y a pas eu selon lui de grosses surprises quant aux détenteurs de ces records. « Ceux qui réalisent des records lors de ces championnats, ils améliorent souvent ceux qu’ils avaient eux-mêmes établis. Le fait est que nous possédons un certain niveau de nageurs qui se démarquent et ils ne sont pas nombreux. Je pense que cela continuera ainsi ce week-end. La jeune relève est encore loin de ces temps records, il nous faudra quelques années pour travailler avec ces nageurs avant d’atteindre ce niveau », observe-t-il. Idriss Sufraz précise toutefois que c’est durant le week-end que les jeunes nageurs auront encore plus l’occasion de convaincre et de montrer leur potentiel. L’objectif pour cette catégorie d’âge qui constitue la majorité des nageurs est de s’aligner sur les courses de 100 et de 200 m. « Ces deux premiers jours comprenaient des épreuves très physiques au 50 m. Ce n’est pas donné à tout le monde d’exceller dans ce domaine. Nous visons surtout les épreuves de 100 et de 200 m pour les plus jeunes. Cela demande beaucoup plus de travail, de maitrise technique et de persévérance. Nous verrons donc les résultats ce week-end », souligne Idriss Sufraz.