Ramapatee Gujadhur et Kremlin Captain sont très bien placés pour être titrés à deux journées de la fin. L’entraîneur a vu son avance augmenter en tête du classement. Il compte désormais plus de Rs 500 000 d’avance sur Gilbert Rousset. Du côté des chevaux, Kremlin Captain a fait un grand pas vers le titre. En fait, il ne peut plus être rejoint en tête du classement.
L’avance de Ramapatee Gujadhur était chiffrée à un peu plus de Rs 400 000 avant la 32e journée. Si au final, une seule victoire est tombée dans l’escarcelle avec Kremlin Captain, c’est maintenant Rs 549 000 qui séparent les deux premiers au classement. Il faut être réaliste et avancer que le titre ne peut échapper à la casaque bleu électrique et écharpe rouge si on jette un coup d’oeil sur les entrées de la journée de samedi.
En effet, un coup d’oeil sur cette 33e journée démontre clairement que Ramapatee Gujadhur a encore une fois fait le forcing alors qu’il avait dit haut et fort que Gilbert Rousset allait être le mieux placé lors des deux dernières journées. Dans la course principale, les cinq premiers chevaux figurant dans les entrées provenaient tous du yard du meneur au classement alors que Gilbert Rousset n’était représenté que par le seul Seeking Angelo.
Ce qui a surtout fait la différence entre ces deux établissements, c’est sans nul doute les victoires classiques. Ramapatee Gujadhur a en enlevé trois, la Duchesse, le Barbé et le Maiden alors que son collègue n’a connu aucun succès prestigieux, sauf peut-être celui d’Albert Mooney dans la Princess Margaret Cup. Ce qui fait que même si Gilbert Rousset comptabilise 49 victoires, soit 11 de plus, cela ne pèse pas lourd dans la balance.
Au fait, les deux établissements méritent d’être félicités pour avoir été au devant de la scène pendant la totalité de la saison.
Kremlin Captain a fait un grand pas vers le titre de cheval champion 2015 en remportant sa sixième victoire de la saison en sept tentatives. Si mathématiquement Kremlin Captain pouvait toujours être rejoint ou même devancé, il n’en demeure pas moins qu’il faudra un véritable tour de force de la part de Rear Admiral pour lui enlever le titre. Ce dernier n’est pas de la partie samedi et laisse donc les lauriers à son adversaire.
Avant sa course de samedi dernier, Kremlin Captain se trouvait au niveau de 235.25 points. Derrière lui, était placé Rear Admiral avec 214 points. Un peu plus loin en troisième position on retrouvait le regretté Polar Royale. Grâce à son succès, Kremlin Captain s’est davantage démarqué de ses poursuivants.
Kremlin Captain, c’est une régularité de métronome et aurait réalisé un sans faute s’il n’avait pas échoué dans sa tentative d’enlever la Coupe d’Or. Un échec qu’il tentera de convertir en succès la saison prochaine. Et là, son entourage devra veiller à bien lui choisir ses courses, car n’oublions pas qu’il possède des boulets sensibles. Et qu’il avait dû observer quelques jours de repos vers la mi-juin.
On a aussi trouvé que le cheval semblait en avoir assez avec la compétition samedi dernier. Il avait certes une différence de poids défavorable contre lui, mais on pensait néanmoins qu’il allait faire la différence plus aisément en fin de parcours.