Engagés dimanche aux championnats régionaux de La Réunion de cross-country à Bois-Madame, Sainte-Marie, les trois coureurs mauriciens y ont connu des fortunes diverses. Si Ménivan Dauphin a été exact au rendez-vous en s’imposant avec brio en cadets, Dimitri Seechurn s’est offert la deuxième place en juniors, tandis que Béatrice Pierre-Louis a échoué au pied du podium dans la course des cadettes.
Ménivan Dauphin s’est imposé en 15’52, devançant son plus proche poursuivant, Yohan Gonthier, de 0’45 (16’37). Malo Chefson a complété le podium, terminant en 16’39. Reste qu’aucune indication n’est donnée quant à la distance du parcours. Mais celle-ci devrait mesurer environ 4,5 km.
Dans la course des cadettes, Béatrice Pierre-Louis n’a pu visiblement que limiter les dégâts en se contentant de la 4e place en 12’42 sur un parcours assez court et relativement rapide comparé à ses deux courses qu’elle a remportées à une semaine d’intervalle dans la Vital Cross-Country League. La victoire est revenue à la Réunionnaise Mélissa Leseine, qui s’imposait en 10’56 devant Charlotte Hale et Devy Nancy Suzanne, créditées de 11’53 et 12’13 respectivement. La distance parcourue devait être de 2,5 à 2,8 km.
Enfin, dans la course des juniors hommes, Dimitri Seechurn s’est accroché autant que possible au Réunionnais Salim Attoumane avant que ce dernier ne fasse la différence en s’imposant en 19’09, laissant la deuxième place au Mauricien, crédité de 19’32. Ronan Barlieu prit la 3e place en 19’59. Le parcours devait mesurer environ 5,5 km.
La course des as disputée sur environ 10 km a vu Raymond Fontaine porter son total à neuf titres en régional dont son sixième d’affilée depuis 2008 après ses succès en 2003, 2004 et 2006. À la lutte avec le triathlète David Hauss, il a déposé celui-ci sur la dernière des cinq boucles du circuit pour l’emporter en 30’16. Hauss termina en 30’31 devant Frédéric Ducheman en 31’04.
La course des seniors dames a été remportée par la Mozambicaine Léonor Puiza, qualifiée de grosse surprise de ce rendez-vous régional. Blessée depuis un bon moment déjà, elle a entre-temps pris une licence au club CA Sainte-Marie et a tourné définitivement la page sur une longue carrière internationale au 800 m. Puiza s’est détachée à la mi-course pour s’imposer en 17’08 devant Anna Atia (17’40) et Anne-Cécile Delchini (17’57), le trio reléguant la Suissesse Mélanie Hauss, donnée favorite, en 4e position en 18’32. La distance parcourue devait être longue d’environ 4 km.
Reste que les trois coureurs mauriciens devraient être en lice samedi au départ de la troisième manche de la Vital Cross-Country League qui se disputera dans l’ouest à Médine à partir de 14h.