Premchand Boojhawon, le président de GOPIO (Mauritius) et son secrétaire Chandrapakash Dussoye, ont participé du 7 au 10 janvier à la 11e conférence de la Bharitiya Pravasi Divas à Kochi, Kerala.
Chandraprakash Dussoye a déclaré à Week-End que lors de la réunion du 10 janvier sur le thème « Dialogue with Mother India », le ministre indien des Affaires outre-mer, Valayar Ravi, a fait part de son intention de visiter l’île de la Réunion dans un proche avenir afin de rencontrer les gens de la diaspora indienne vivant à l’île soeur concernant l’octroi de la PIO Card les permettant d’avoir accès à plusieurs facilités dans la Grande Péninsule et aussi d’entamer des discussions concernant l’implantation prochaine d’une PIO University.
M. Dussoye a déclaré qu’il est fort probable que la prochaine convention de la GOPIO International tiendra ses assises à Maurice. « Une invitation a été lancée au Sri-Lanka, mais si ce pays décline l’offre, c’est Maurice qui sera choisie pour abriter cette conférence », nous a confiés notre interlocuteur. Il attribue le succès de 6e édition régionale de la PBD à Maurice l’année dernière à une campagne soutenue de la branche locale de GOPIO. « Nous avons mobilisé les gens de différentes confessions religieuses depuis plusieurs mois et la demande avait dépassé l’offre », estime M. Dussoye.
Priorité sera accordée cette année aux jeunes à travers un Youth Wing. Les jeunes de 15 à 25 ans seront invités à devenir des associate members avant de devenir des full fledged members. Sous la direction de GOPIO International, ces jeunes auront l’occasion de participer à des activités sociales, à des programmes de recherches sur leur identité et leur racines. Ils participeront aussi à des activités culturelles et des échanges entre le GOPIO chapter des plusieurs pays seront favorisés. En 1998, dix jeunes avaient fait le déplacement en Malaisie et en 2000, 65 Mauriciens et 25 Sud-Africains sont partis pour Benarès en Inde dans le cadre d’un programme d’échanges. En 1990, les jeunes de la Zambie, de l’Afrique du Sud, de la Malaisie et de Maurice ont participé à un Youth Camp à Pointe Jérôme. Si la priorité sera accordée aux jeunes cette année, les femmes auront aussi l’occasion d’échanger leurs points de vues sur plusieurs aspects à travers un Women Wing.