Le suspense a été levé, hier soir au théâtre Serge Constantin à Vacoas quant à l’officialisation de la chanson officielle des 10e Jeux des îles. Le choix du jury présidé par Gérard Louis et composé de Meera Mohun, Patrick Antoine, Jean-Jacques Arjoon et Gaëtan Abel s’est porté sur le groupe Kokofaya, et sa chanteuse principale, Thallie-Ann Seenyen. Pour sa composition intitulée Tam Tam dans Zil, ce groupe a obtenu une récompense de Rs 150 000. Visiblement émue et ravie à l’issue de cette fonction tenue en présence du président du Conseil International des Jeux, Antonio Gopal, Thallie-Ann Seenyen évoquait un «travail collectif qui a bénéficié de la confiance des membres du jury». Elle y associait ainsi le guitariste Patrick Desvaux, l’auteur-compositeur et clavieriste Jerry Constance, le bassiste Denis Serret, le batteur Frédéric Porlin de même que les choristes pour ce texte «écrit avec beaucoup d’amour et de foi».

Et d’ajouter: «C’est une écriture personnelle inspirée de l’unité au sein de notre groupe, et des moments passés ensemble». Avec cette consécration, serait-ce la mise sur orbite de Kokofaya, formé l’année dernière, et qui devrait présenter son premier album d’ici la fi n de cette année ? D’autant que ce groupe a émergé face à 35 autres prétendants. Reste que la prestation en direct n’a pas laissé indifférent les différentes personalités qui ont rejoint la chanteuse et son groupe sur scène. D’ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint a souhaité que cette chanson «donne du courage aux sportifs sur les lieux d’entraînement et de compétition».

Il a également loué le «travail formidable». du jury composé de professionnels. De son côté, Jean-Pierre Sauzier, Chief Executive Officer du comité d’organisation des Jeux, a loué cette composition en ces termes. «Elle possède une âme et apporte beaucoup de vie tant au niveau des paroles, du rythme et de la transmission». Il a souhaité dans la foulée que cette chanson fasse vibrer les valeurs sportives et a avancé que les compositeurs devraient être fi ers de leur oeuvre. Cette cérémonie a également été marquée par le lancement du deuxième numéro du magazine du COJI, avec en couverture Thallie-Anne Seenyen. Un des points forts du magazine demeure la présentation du programme prévisionnel journalier des Jeux.