Le Charity Shield 2014, premier trophée de cette saison footballistique professionnelle, a souri à Petite-Rivière-Noire, qui s’est offert le scalp du champion de Maurice en titre, Cercle de Joachim, sur le score de 2 buts à 0 au New George V Stadium dimanche dernier. La formation de l’Ouest, entraînée par Twaleb Fatemamode entre ainsi dans l’histoire en remportant ce précieux shield.
Décidément, Petite-Rivière-Noire est une équipe de coupes. En effet, après avoir remporté la MFA Cup la saison précédente, la formation de l’Ouest de l’Île s’est adjugé, dimanche dernier, le Charity Shield 2014 en dominant le champion de Maurice en exercice, Cercle de Joachim, sur le score de 2 buts à 0 au New George V Stadium. Les protégés de Twaleb Fatemamode ont pris l’avantage dans le premier quart d’heure avec notamment un but contre son camp du défenseur latéral Daniel Sophie sur un tir à ras de terre du capitaine de PRNFC Stéphane Pierre (1-0, 11e).
C’est finalement l’attaquant vedette de la formation de l’Ouest, Gurty Calembé, qui a donné la victoire aux siens d’un tir bien enroulé en toute fin de partie (93e) sur une contre-attaque rondement menée. « Je suis très satisfait de la performance de mes joueurs. Ils ont offert du beau spectacle au public présent en proposant du beau jeu. Nous avons accompli notre mission et tout n’est pas terminé. Il nous faudra confirmer avec les rencontres de championnat. C’est un travail d’équipe de deux mois qui s’est avéré payant et qui a rapporté ses fruits contre Cercle de Joachim », explique le coach du PRNFC Twaleb Fatemamode. Ce dernier fait confiance à des joueurs mauriciens lui qui ne compte pas   d’étrangers en son sein.
Il est à noter qu’en lever de rideau de cette joute, le public présent a eu droit à la rencontre mettant aux prises la sélection féminine de Maurice à celle de Rodrigues. Ce sont nos compatriotes qui l’ont emportée sur le score de 2 buts à 0 sur une unique réalisation de Karine Adelaïde à la 54e minute de jeu. Ils étaient près de 3000 spectateurs à avoir fait le déplacement pour l’occasion. De bon augure pour la suite des évènements.