L’ASPL 2000, tenante de la MFACup, a remporté hier au stade George V le Charity Shield, le premier trophée de la saison, en venant à bout du Pamplemousses SC, champion de Maurice en titre, au terme du fatidique exercice des tirs au but. Les Port-Louisiens ont dû attendre le tir de Jonathan Ernest pour s’assurer de remporter le trophée et débuter ainsi la saison de la meilleure façon possible.
« J’ai cru comprendre que l’ASPL2000 veut tout gagner. On va travailler en ce sens », sourit Kofi Kawata, le nouvel entraîneur port-louisien. Il est passé par tous ses états avant d’afficher le sourire. Menés 1-0 à la 63e sur une réalisation de Fabrini Razah, Jovanni Vincent et ses coéquipiers n’ont jamais abdiqué. « C’est après avoir pris le but que nous avons le mieux réagi », explique le technicien port-louisien.
C’est en effet en accentuant le pressing que l’ASPL 2000 revient dans le match. Alors qu’on aborde les dix dernières minutes, Emmanuel Vincent-Jean se charge de tirer le coup franc qui va changer le cours de la rencontre. Légèrement aidé par le mur, le ballon sera dévié dans les cages de Kevin Jean-Louis (80e).
Les dernières actions de part et d’autre ne donneront strictement rien, et les deux équipes se départageront aux tirs au but. Un exercice lourd auquel consentiront Branly Ratovorinina, Mervyn Jocelyn, Kevin Perticots, Linsley Brasse, Kerlson Agathe, Williano Séraphin et Augustin pour Pamplemousses, et Emmanuel Vincent-Jean, David Lim Sik Fang, Hervé Kouassi, Jovanni Vincent, Yannick Macoa, Luther Rose et Jonathan Ernest pour l’ASPL 2000.
Les Port-Louisiens se montreront les plus adroits, malgré les ratés d’Hervé Kouassi et Yannick Macoa, dont les tirs échoueront sur la barre de Kevin Jean-Louis. Du côté de Pamplemousses, les tirs manqués de Linsley Brasse et Kerlson Agathe, dont la tentative de lob échouera directement dans les mains de Macoa, hanteront encore longtemps les esprits.
« Comme l’année dernière, nous perdons le trophée de justesse. Cela dit, nous n’avons repris l’entraînement que trois semaines auparavant. Il nous faut tirer les leçons de cette défaite et nous concentrer sur la suite », explique Tony François, l’entraîneur du Pamplemousses SC. Kofi Kawata, pour sa part, peut sourire. C’est son premier trophée en tant que coach et son équipe commence peu à peu à prendre forme. « J’ai vu beaucoup de choses qui ne me plaisent pas. Je vais faire en sorte de les corriger. Nous voulons une équipe compétitive, qui veut aller le plus loin possible en Afrique. »
Pour l’instant, l’ASPL 2000 peut savourer son premier succès de la saison. Pour en avoir d’autres, dont le titre de champion de Maurice laissé au rival nordiste, il faudra patienter 27 journées.