La deuxième manche de championnat des 3-ans sera le menu principal de la 18e journée. L’acte 1 avait été remporté par Bolting Cat, et le pensionnaire de l’écurie Perdrau tentera de réaliser la passe de deux, en association avec Rye Joorawon. Il a été le plus heureux au tirage au sort des lignes et cela est un avantage car il préfère la position tête et corde. Sur papier, il se présentera au départ avec une première chance. Single Tempo sera au couloir deux. Deuxième de Bolting Cat, il devait aussi avoir un parcours idéal en attendant l’emballage final. Makes Me Wonder, vainqueur à ses débuts, est quelque peu désavantagé par une ligne extérieure. Mais comme il a démontré qu’il est aussi capable de venir au finish, il faudra compter avec lui. Ces trois chevaux réunissent a priori les meilleures chances pour l’emporter. Puis il y a Legal Maxim, favori de la 1re manche qui avait complètement cédé en fin de parcours. Sky Link avait aussi déçu après une course quelconque. Fidelis était également présent mais n’avait aucunement influencé le résultat de la course tout comme Kumba-Ya. Le seul “intrus” est Wonderlaine. Le représentant de l’écurie Maingard n’avait pas bénéficié d’un bon parcours lors de la 15e journée, la selle de son jockey s’étant déplacée dans la ligne droite d’en face. Toutefois, cette deuxième manche se disputera sur 1600m. Et là, la tenue entre en jeu et il faut aussi prendre en considération que la lice a été placée à 2,75m. La première constatation est qu’ils sont deux à n’avoir jamais été alignés sur 1600m. Ils sont Bolting Cat et Single Tempo. Puis, il y a ceux qui ont couru sur la distance mais qui n’ont pas réussi grand-chose. Ce sont Makes Me Wonder et Wonderlaine. En dernier lieu, il y a les vainqueurs sur le parcours du jour. Legal Maxim compte trois victoires, Sky Link a gagné en une occasion, tout comme Fidelis et Kumba-Ya. Avec sa 1re ligne, Bolting Cat fera tout pour dicter sa loi pour imprimer le rythme qui lui ira le mieux. C’est-à-dire réduire la course à un sprint. Single Tempo aussi n’aura pas intérêt à durcir l’épreuve. Il devrait se contenter de suivre dans son pas en attendant l’emballage final. Wonderlaine et Makes Me Wonder devraient en faire de même. Surtout le dernier nommé. S’il on peut penser qu’il a la distance dans les jambes, sa ligne extérieure devrait le contraindre à opter pour la position d’attentiste. Par contre, Sky Link peut essayer de tenter quelque chose. Mais comme il ne semble pas avoir encore bien cerné le Champ de Mars, cette hypothèse peut être écartée. Fidelis, lui, a déjà montré de la vélocité en Afrique du Sud. S’il s’était contenté de suivre à son rythme tout en étant contraint à faire les extérieurs dans les 600 derniers mètres, il pourrait changer de tactique cette fois. Ses prestations à l’entraînement ne sont pas passées inaperçues et le fait d’avoir réduit Solar Symbol à un rôle de figurant jeudi matin laisse entrevoir qu’il est en nets progrès. Il en est de même pour Kumba-Ya, qui est sur la montante. La remise de son apprenti peut l’aider à renverser la situation car c’est un cheval qui est bien estimé par son entourage. Legal Maxim, lui, aura intérêt à opter pour la position d’attentiste pour avoir toutes les chances de son côté. Il devrait se placer tranquillement dans le dos d’un adversaire en attendant l’emballage final. Si d’aventure il se retrouve à l’extérieur, il pourra dire adieu à la victoire. Cette deuxième manche est compliquée à plus d’un titre, car tout peut en fait arriver. Notre coup de coeur sera Fidelis.
1RE COURSE: Hopes And Desires pour ouvrir son palmarès
Ce sont les cavaliers mauriciens de la catégorie B qui seront à l’oeuvre dans cette 1re course. Au risque de le répéter, ce genre d’épreuve est toujours difficile à déchiffrer vu l’inexpérience des locaux. Comme nous l’avons dit en plusieurs occasions, il faudrait tout d’abord accorder les meilleures chances à ceux qui ont déjà fait leurs preuves. Le premier nom qui retient l’attention est Jeanot Bardottier qui est, selon nous, celui qui est le plus doué. Il l’a du reste démontré ces dernières semaines. Sa monture est Hopes And Desires, qui est cependant classé au bas de l’échelle des valeurs et qui n’a toujours pas ouvert son palmarès après 10 tentatives. Si on se base sur ses deux dernières tentatives, il devrait avoir une bonne chance et comme il a hérité du premier couloir, le voir ouvrir son compteur ne sera nullement une surprise. Du lot, ils sont deux à avoir déjà gagné. Sporty Josh, confié à Robby Bheekary, et Go Spook, qui aura le néophyte Marday en selle. Le premier nommé est capable de bien faire dans un bon jour. Si son apprenti se montre patient dans le parcours, le cheval de Ricky Maingard aura une chance de faire l’arrivée. La monture de Marday est mieux placée au départ. Il est toutefois conseillé à ce jeune de ne pas bousculer sa monture dans la partie initiale pour conserver ses chances intactes. L’autre représentant de Rameshwar Gujadhur, Aussie Rulz, est capable de se mêler à la lutte finale s’il répète sa performance de la quatrième journée. Bang On Time, malchanceux jusqu’ici, aurait pu être inclus dans la combinaison gagnante s’il avait été plus heureux au tirage au sort des lignes. La confiance pour la victoire sera accordée à Hopes And Desires.
2E COURSE: Running On peut réaliser le bout en bout
Les stalles afficheront complet dans le mile de The City Of Port-Louis Cup. Cette course s’annonce compétitive mais tout porte à croire que Running On aura une bonne chance de réaliser le bout en bout. Le cheval de l’écurie Mahess Ramdin avait été rattrapé en toute fin de parcours lors de la 14e journée. Maintenant qu’il a trois courses dans les jambes, les feux sont au vert pour le voir remporter sa première course de la présente saison. Placé au 5e couloir, il ne devrait pas éprouver trop de difficultés à prendre la position tête et corde. Si François Herholdt n’est pas inquiété et qu’il peut imprimer le rythme à sa guise, son cheval devrait rallier le but en vainqueur. Comme adversaire, il devra se méfier de Kickstart que l’entourage de Shailesh Ramdin connaît très bien car le cheval était dans son yard avant d’atterrir chez Serge Henry. Il était précédé d’une bonne réputation avant d’avoir à faire face à des ennuis. Sa bonne dernière course, sur un parcours qui était a priori trop court pour ses aptitudes, annonce peut-être un retour en forme. La distance du jour est aussi plus appropriée. Il ne faudra pas négliger les chances de Fort Noble en dépit d’une performance quelconque il y a quelques semaines. Il devrait, à notre avis, être en mesure de trouver une meilleure position en attendant l’emballage final. Druid’s Moon aussi ne part pas battu d’avance. Il avait terminé dans les talons de Pardon Me Boy à sa dernière sortie et, avec maintenant trois courses dans les jambes, il peut revoir ses ambitions à la hausse. Golden Seal et Sniper sont également capables de venir se mêler à la lutte pour les accessits, à condition qu’ils aient un parcours sans encombre car tout porte à croire qu’ils seront à l’arrière-garde et auront à remonter tout le peloton. La première réussite 2011 de Running On se profile à l’horizon.
3E COURSE: Frusk est sur la montante
En dépit du nombre restreint de partants – ils ne seront que six -, il n’est pas facile de trouver le vainqueur de La Coupe de l’Ambassade de France, sur 1850m. S’il est vrai de dire que Pardon Me Boy est un récent vainqueur, on constate qu’il est aligné cette fois dans une valeur supérieure. Du reste des partants, on retiendra qu’aucun n’a gagné cette saison. Mais celui qui a réalisé la meilleure performance, et ce, dans une valeur supérieure, est Frusk. Notons toutefois qu’il portera plus de charge samedi. Pick Six court toujours après son premier succès chez. Il n’a jamais été un modèle de régularité. Toutefois, s’il répète sa course de la 4e journée, ses chances ne seront pas négligeables. Sport Factor avait laissé entrevoir des possibilités à ses débuts avant de rentrer dans les rangs. Nous sommes sous l’intime conviction qu’il est capable de mieux que lors de ses dernières courses. À la faveur d’une bonne ligne, il ne surprendra pas s’il change de tactique. Il faut aussi souligner que le parcours allongé ne sera pas pour lui déplaire. Jive Talking ne peut être mis à l’écart car ses deux premières compétitions l’ont sans doute aidé pour venir bien armé à l’occasion de ce 18e acte. Quickshot, le représentant de l’écurie Mahess Ramdin, n’a couru qu’une seule fois. La logique voudrait qu’il ait besoin d’au moins une autre course pour retrouver les sensations de la compétition. Nous accorderons l’avantage de peu à Frusk.
4E COURSE: Pieces Of Eight retrouve son parcours de prédilection
La ligne au départ joue toujours un rôle important dans les épreuves du kilomètre au Champ de Mars vu la conformation de l’hippodrome. Les chevaux placés complètement à l’extérieur éprouvent souvent des difficultés à obtenir la meilleure position. En fait, s’ils parviennent à faire l’arrivée, c’est qu’ils ont profité d’un coupe-gorge. À première vue, les plus véloces seront l’un à côté de l’autre, dans les couloirs 1 et 2. Pieces Of Eight sera à la corde alors que la nouvelle unité Hail Atlantis sera au numéro deux. Le cheval de l’écurie Allet est mieux classé à l’échelle des valeurs mais aura quelque part le désavantage de débuter. On peut aussi dire que Pieces Of Eight évoluera dans une meilleure valeur que lors de sa victoire. Johnny Geroudis est toutefois plus expérimenté que Swapneel Rama et ne se laissera pas prendre au piège. Cependant, si jamais ces deux chevaux luttent pour le commandement et puisent dans leurs réserves, il faudra alors choisir entre Patch Of Blue et Eskimo Roll. Le cheval de l’écurie Maigrot devrait être bien servi par un rythme rapide en dépit du fait qu’il pourrait se retrouver plus en retrait que prévu dans la partie initiale. En ce qui concerne Eskimo Roll, il ne devrait pas être loin des chevaux de tête. Comme il a démontré de gros progrès à l’entraînement et que la course de ses débuts peut être ignorée, il est capable de mettre tout le monde d’accord. Woodi Allain a paru mieux dans sa peau mais sa ligne paraît être un désavantage, tout comme dans le cas de Man Of His Word. Imperial City revient après des ennuis mais avec la remise de l’apprenti Jeanot Bardottier, il ne faudrait pas l’exclure des combinaisons. De notre côté, nous ferons confiance à l’expérience de Johnny Geroudis.
5E COURSE: Honour In Gold sur sa lancée
Just Banter a remporté deux de ses trois dernières tentatives. La logique voudrait qu’il soit le favori du Chateaux D’Ax Coupe des Stayers. Le parcours est à son avantage et sa ligne de départ n’a pas d’importance. Ce qui pourrait jouer contre lui c’est le fait qu’il a été pénalisé de 9 points pour ses deux succès. Il se retrouve de ce fait au niveau d’une valeur qu’il n’avait jamais atteinte auparavant. Son concurrent le plus sérieux est sans nul doute Honour In Gold, qui s’était imposé dans un fauteuil lors de la 14e journée, mais dans une valeur inférieure. Il n’avait pas gagné au-delà de 1400m en Afrique du Sud, alors que sa victoire mauricienne fut acquise sur 1600m. Il a été rallongé de 250m et la prudence devrait être de mise. Mais il est aussi vrai de dire que tout bon cheval qui gagne sur 1600m devrait pouvoir tenir le parcours allongé qui lui est proposé. Le choix en faveur du cheval de l’écurie Rousset vient du fait qu’il se trouve dans une condition améliorée par rapport au jour de sa victoire. Son aisance au travail n’est également pas passée inaperçue. Il semble aussi bien maniable. S’il avait attendu l’emballage final pour démontrer sa supériorité le 25 juin dernier, il nous donne l’impression de pouvoir attaquer de loin. Ils ne seront toutefois pas qu’eux deux dans cette course. L’écurie Gujadhur aura deux représentants. Solar Symbol avec l’apprenti Robby Bheekary en selle, alors que Robbie Burke sera sur Senor Versace. Le premier nommé avait réalisé une belle performance quand il avait été battu par Major Storm. Il essaiera d’adopter la même tactique et ne pas laisser le champ libre à tous ceux qui voudront imposer leur loi en tête de la course. Sur ce que nous avons pu voir à l’entraînement, il paraît plus apte de lutter pour un accessit. Senor Versace avait été contraint à un repos forcé lors de la 12e journée. Il passe directement de 1400 à 1850m. Il retrouve une valeur qui est à sa portée. Toutefois, il n’est pas illogique de penser qu’il pourrait avoir besoin de cette course. Nous prendrons le risque d’accorder moins de chance à Teamog, qui semble trouver la compétition plus dure cette saison. Par contre, Pattaya Beach, lui, réalise une bonne saison 2011. Il avait été battu à la régulière par Honour In Gold. Avec l’ajustement du handicap et la remise de Jeanot Bardottier, ses chances ne sont pas négligeables. Son compagnon d’écurie La Foce avait beaucoup déçu lors de la 15e journée, même si on n’est d’avis qu’il n’avait pas été bien piloté. Nous persistons à croire que Honour In Gold possède la plus grande marge de progrès et s’il le confirme, ses adversaires devront se contenter de se battre pour les accessits.
7E COURSE: Quiritus devra se montrer encore plus résistant
Le but était arrivé à temps pour Quiritus lors de sa première tentative sur 1400m. Comme il a été pénalisé au poids, son entourage a préféré l’aligner dans une valeur supérieure pour qu’il porte moins de charge. La différence par rapport à sa course du 25 juin dernier est qu’il a hérité d’un meilleur numéro de corde. Donc, il devrait avoir moins d’efforts à faire pour prendre la position tête et corde. Si une troisième victoire d’affilée est dans ses possibilités, il devra néanmoins se montrer bien résistant. Son adversaire le plus sérieux devrait être Cult Status, deuxième derrière Chief Mambo lors d’une compétition dans la valeur du jour. La question est de savoir qui de Chief Mambo ou de Quiritus est le meilleur. Sur la valeur sud-africaine, le premier était mieux classé, alors que Quiritus est celui qui a le plus progressé chez nous. Ce dernier semble aussi plus maniable que son compagnon de box dans le sens où il peut être mieux contrôlé. Mais Cult Status n’a pas encore dit son dernier mot. Il faudrait sans doute accorder une petite chance à Firebolt si on se base sur l’ajustement du handicap. La nouvelle unité de l’écurie Perdrau Azapel n’est pas passée inaperçue à l’entraînement. À voir sa conformation, il paraît être un cheval bien taillé pour la piste du Champ de Mars et mérite d’être suivi. On pourrait aussi s’attendre à des progrès de la part de Raga Muffin, qui devrait être mieux servi par le parcours réduit, alors que Let’s Get Started devrait retrouver en Quiritus un bien meilleur cheval que What A Hit, qui l’avait battu lors de leur dernière confrontation. La victoire devrait revenir à Quiritus alors que les places seront disputées par Azapel, Cult Status et Raga Muffin.
8E COURSE: Happy Al avec Nishal Teeha
Si on regarde la dernière course de Happy Al de plus près, on arrive à la conclusion qu’il aurait pu mieux résister à Linesman s’il avait été soutenu comme il se doit dans la ligne droite finale. Matthys Odendaal parti, l’écurie Foo Kune s’est tournée vers le Mauricien Nishal Teeha, qui a une bonne science du pas, pour retrouver le sourire. Happy Al est le plus rapide du lot et s’il peut faire à sa guise, il pourrait ne pas être rejoint. Le principal danger pour lui viendra de War Academy, qui devrait être idéalement placé dans le parcours. Il pourrait même précéder Torero pendant l’épreuve ou contraindre ce dernier à faire l’extérieur. Courant avec le nez au vent, le cheval de l’écurie Gujadhur risque de ne pas avoir la même accélération cette fois. Bali Mojo est capable de se mêler à la lutte pour la victoire, lui qui a couru en progrès lors de la 16e journée. Il est toutefois à noter qu’il n’a pas gagné avec Johnny Geroudis. Il faudra aussi accorder une petite chance à Alarming Swing, qui n’avait pas obtenu un bon parcours le 25 juin dernier.