Les syndicalistes ont finalement signé un « collective agreement » avec le management de la Cargo Handling Corporation hier, après maintes négociations. Un accord qu’Ashok Subron qualifie « d’historique » et qui « valorise les travailleurs du port ».
La Port-Louis Maritime Employees Association (PLMEA) n’a pas manqué de faire part de son appréciation hier d’avoir obtenu 20 % de hausse salariale à la suite des négociations entre syndicalistes et management de la Cargo Handling Corporation. « Nous remercions le président de la Commission for Conciliation and Mediation, le professeur Prakash Torul, de nous avoir aidés à trouver un consensus. Nous sommes satisfaits de cet accord. Voilà un exemple de conciliation et de médiation qui a fonctionné », a soutenu Ashok Subron, qui a invité la Commission for Conciliation and Mediation à voir cet accord comme un « case study ».
Selon le président de la PLMEA, Alain Édouard, « les travailleurs du port étaient déterminés à se mettre en grève. Cette détermination nous a permis d’atteindre notre objectif ».
Le président de la PLMEA a par ailleurs soutenu que les travailleurs manuels du port n’avaient pas été avantagés avec la révision de salaire de 2008. Cet accord, dit-il, leur a permis de « corriger ce gap ».