Le ministère de la Jeunesse et des Sports a procédé, jeudi, à deux nominations importantes en vue de la participation mauricienne aux 8es Jeux de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien) qui se dérouleront du 9 au 16 juillet, aux Comores. L’ancienne judokate et senior sport coach au MJS, Priscilla Chery, aussi bien qu’Allen Cadressen, sports officer, ont été nommés chef de mission et de délégation respectivement. Si pour la première nommée, ce sera une grande première, en revanche, Allen Cadressen a lui déjà agi comme responsable de la sélection masculine aux Jeux des îles de l’océan Indien, à Madagascar, en 2007. A noter que la première prise de contact entre le MJS et les fédérations aura lieu, ce mardi, à 13h30, au troisième étage de l’Emmanuel Anquetil Building, à, Port-Louis.
Les grandes manoeuvres ont été enclenchées, peut-on dire, avec ces deux nominations à cinq mois des 8es Jeux de la CJSOI, qu’organiseront, pour la première fois, les Comores. Pour Priscilla Chery, c’est un honneur que d’avoir été choisie, pour la première fois, pour assumer cette responsabilité, elle qui a été capitaine des sélections féminines aux Jeux des îles de l’océan Indien de 1993 aux Seychelles et de 1998 à l’île de La Réunion. «J’ai été surprise et à la fois contente d’avoir été choisie. Cela prouve que mes compétences sont reconnues. C’est un honneur de me voir confier cette responsabilités et je tiens à remercier le MJS, plus particulièrement le ministre Devanand Ritoo», a-t-elle déclaré.
Pour Priscilla Chery, c’est une lourde responsabilité qui lui a été confiée et qu’elle compte bien assumer avec beaucoup de sérieux. «A moi maintenant de prouver qu’on a eu raison de me faire confiance en menant à bien ma mission. »  Elle a ajouté qu’elle fera son maximum, afin de ne décevoir personne. «Il y a un gros travail à faire et dès ce mardi, nous allons tout mettre en oeuvre, avec les trois fédérations concernées (football, athlétisme et basket-ball), pour que la préparation se déroule dans les meilleures conditions», a-t-elle expliqué. N’est-elle pas inquiète de devoir évoluer dans des conditions difficiles aux Comores ? Priscilla Chery pense que le comité organisateur a tout mis en oeuvre pour que les athlètes et dirigeants se sentent à l’aise. «Je pense que tout se passera bien. Je suis aussi contente que les filles représenteront le football. C’est une très bonne chose. Je ne suis pas féministe, mais je trouve qu’elles ont du potentiel et du talent pour bien faire», a-t-elle expliqué.
Pour sa part, Allen Cadressen s’est dit honorer de se voir confier une nouvelle responsabilité après celle de 2007, à Madagascar. «Je suis très content de cette nomination et je remercie le ministre Devanand Ritoo pour sa confiance. Je ferai mon maximum pour que ce déplacement se déroule dans les meilleures conditions», a-t-il indiqué. Pour ce dernier, conduire une délégation n’est pas nouveau dans la mesure où il connaît les rouages de la préparation. Selon lui, la première réunion de ce mardi sera très importante dans le cadre de la préparation des sélections nationales. «Notre rôle est de faciliter la préparation des athlètes et de faire le lien entre les trois fédérations et le ministère. Nous ferons aussi le lien entre le ministère et le secrétariat général de la CJSOI pour faciliter notre déplacement aux Comores», a-t-il précisé.
Même si la délégation mauricienne ne sera composée de 60 personnes contrairement aux 400 membres ayant participé aux Jeux des Iles, Allen Cadressen pense que les responsabilités restent les mêmes dans la mesure où il faut veiller que à ce que le Club Maurice fasse preuve d’un comportement exemplaire. «Lors de tout déplacement, nous mettons beaucoup d’accent sur la discipline. C’est un aspect très important et nous devons veiller au grain qu’il n’y ait pas le moindre dérapage qui peut nuire à l’image du pays», a-t-il conclu.
Pour rappel, la CJSOI regroupe Maurice, La Réunion, Madagascar, Seychelles, Mayotte, Comores et Djibouti. Ces 8es Jeux – réservés aux moins de 18 ans – regrouperont que trois disciplines sportives, à savoir le football féminin, le basket-ball masculin et l’athlétisme masculin et féminin. Il convient également de souligner qu’en athlétisme,des courses de 3 km et 5 km, aussi bien que des épreuves de saut en longueur, en hauteur et les lancers du poids et de javelot sont au programme. Normalement, le nombre de disciplines inscrites aux Jeux oscille entre cinq et six. A noter que trois activités sont également prévues pour la partie jeunesse, notamment  l’assemblée des jeunes, musique et orchestre, la peinture.