Les boxeurs de la Mongolie ne réussissent définitivement pas aux représentants mauriciens. Après Michael Médor et Richarno Colin, éliminés respectivement aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 et à ceux de Londres l’année dernière, voilà que Didier Cornet n’a pu résister aux assauts de Gunkhuyag Gan Erdene. C’était lors des quarts de finale de la Chemistry Cup tenus à Halle en Allemagne mercredi.
Cornet, qui en était à sa première sortie internationale de la saison, s’est incliné aux points (8-20) lors de ce combat comptant pour la catégorie -49 kg. Au tour suivant, le Mongol devait affronter, hier, le Kazak Zhapypov Birzhan, qui a de son côté a pris le meilleur du Brésilien Patrick Laurenzo également aux points (19-7). L’autre combat de cette catégorie a favorisé les desseins du Chinois Bin aux dépens du Hongrois Sarga Attila (18-11).
Malgré cette défaite, le jeune Didier Cornet n’a pu que gagner en expérience dans cette compétition de très haut niveau et qui regroupe plusieurs boxeurs au palmarès étoffé. D’ailleurs, il aura eu le mérite de tenir les trois rounds, d’autant qu’il avait un entraîneur français dans son coin. À l’issue de ce tournoi, il continuera à faire ses classes au CREPS de Nancy où, pour rappel, il se trouve en stage depuis quelques mois déjà. Il s’agira pour lui de gagner du galon en vue des autres échéances internationales de la saison, avec notamment les championnats d’Afrique prévus à Maurice et les championnats du monde.
Par ailleurs, les séances d’entraînement de la présélection nationale reprendront lundi au Centre de boxe à Vacoas. Elles ne se sont pas tenues hier et aujourd’hui en raison du pèlerinage vers Grand-Bassin.