La CID de Quatre-Bornes se demande comment des cambrioleurs ont pu emporter plus de Rs 3 millions dans la nuit de lundi dans le bureau Change Express, à la route St-Jean, malgré l’activation du système de sécurité. C’est ce mardi matin qu’un responsable de ce bureau de change, situé à côté de la State Bank, a noté qu’une grosse somme d’argent, dont des devises, a été emportée dans ce local doté de caméras de surveillance.
Certains objets se trouvant à l’intérieur du bureau ont été saccagés par des malfrats et le coffre-fort a été emporté. Des membres du SOCO ont effectué des prélèvements dans le bureau ainsi que dans les alentours du bâtiment. Un chien renifleur de la Dog Unit était également présent pour aider la police dans sa tâche. Les premières informations en possession des enquêteurs laissent comprendre que « le coup a été préparé par un individu qui connaît bien les lieux ». D’ailleurs, ces derniers tentaient de déterminer le parcours des malfrats qui, selon eux, sont passés par le bâtiment de l’arcade Jhundoo pour se rendre à Change Express afin de ne pas attirer l’attention des passants qui pouvaient circuler sur la route principale à une heure tardive. La CID de Quatre-Bornes passe en revue une liste de potentiels suspects grâce à certaines informations fournies des éléments de la Field Intelligence Unit.
Pour apporter des éclaircissements sur le déroulement du vol, les enquêteurs ont sollicité l’aide des commerces des alentours pour visionner les caméras de surveillance. Ils n’écartent pas la possibilité de solliciter l’aide de la State Bank également. Entre-temps, les enquêteurs ont questionné certains employés d’une compagnie de gardiennage, censés assurer la sécurité des lieux. Ces derniers ont déclaré que l’alarme de Change Express s’est bien déclenchée hier soir et qu’une équipe a été dépêchée sur place. Cependant, poursuivent-ils, celle-ci « n’a rien remarqué d’anormal ». Après avoir inspecté les alentours, elle est repartie et a noté ce fait dans son livre de travail, en possession de la CID de Quatre-Bornes. Ce matin, les employés de Change Express s’attelaient à un inventaire pour déterminer la somme exacte volée, estimée entre Rs 3 et 4 millions.