Hier, à la mi-journée, une quadragénaire de Notre-Dame a été attaquée et ligotée chez elle par des bandits qui ont emporté un butin d’environ Rs 450 000. Par ailleurs, aux petites heures ce matin trois hommes armés de sabres ont braqué la station-service Engen, à Bagatelle.
Les informations disponibles de sources policières indiquent que pour le cambriolage de Notre-Dame, les suspects ont bien préparé leur coup compte tenu que la maîtresse de maison était seule chez elle au moment du vol. Aux alentours de 11 h 30 cette femme de 48 ans a entendu frapper à la porte. En allant voir de qui ’il s’agissait, un individu encagoulé s’est jeté sur elle et l’a traînée dans sa chambre à coucher et l’a ligotée. Entre-temps, un autre cambrioleur avait fait irruption dans la maison.
Une fois que la femme a été immobilisée, les deux bandits ont fait main basse sur des bijoux et deux téléphones portables. Les assaillants devaient prendre la fuite avec un butin de Rs 450 000. La victime a consigné une déposition au poste de police de la région dans l’après-midi.
Par ailleurs, à Bagatelle, trois employés qui assuraient le service de nuit à la station d’Engen ont été attaqués à 2 h 41 par trois hommes portant des cagoules et armés de sabres. Ils ont emporté l’argent de la caisse, des denrées et des cigarettes. Selon la version des faits des trois employés – un caissier, un team leader et un pompiste –, les trois bandits ont pris la fuite en direction du pont de Bagatelle avec un butin d’environ Rs 40 000. Les enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID) devraient visionner les images du dispositif CCTV dans le courant de la journée d’aujourd’hui en vue d’élucider ce cas de vol.
Par ailleurs, la CID de Rivière-du-Rempart a déjà appréhendé deux suspects dans un important vol d’argent et de bijoux rapporté hier matin. En effet environ Rs 247 000 de bijoux et une somme de Rs 3 000 ont été volés chez un jeune habitant de la région. Un des deux suspects, Rajkumar Issur, 29 ans, maçon de son état et habitant Rivière-du-Rempart, est détenu en cellule policière après avoir avoué qu’il a reçu une certaine somme d’argent provenant de la vente des bijoux volés. Les enquêteurs de la police sont actuellement à la recherche de deux autres complices.