Le retrait forcé de Love Struck, qui n’a pu trouver un remplaçant digne de ce nom pour remplacer Derreck David – Jeanot Bardottier ne put faire le poids de 58 kg -, fit le bonheur de l’écurie Serge Henry et de Man To Man. Un succès marqué par la bonne inspiration de Rye Joorawon, qui sut accélérer au bon moment. Voilà qui a sans nul doute apporté une bouffée d’air frais au sein de l’écurie Serge Henry, qui avait connu pas mal de déboires depuis un certain temps.
Avec la non-participation de Love Struck, l’écurie Foo Kune dut refaire ses papiers pour que son représentant ait les meilleures chances de son côté. Aussi, avec le départ quelconque de Man To Man, il put vite se retrouver en tête. Pierneef avait aussi eu une bonne mise en action pour se placer en deuxième position. Mais comme le meneur avait décidé d’imposer un train modéré, Rye Joorawon prit la décision de déboîter sa monture et démontrer au cheval de tête qu’il avait l’intention de mener les opérations. Reste que Captain Firth ne se laissa pas faire. On fut surpris de voir la position avancée de Living With Heart dont on craignait quelque peu la tenue. Tube Wave n’était pas loin, tandis que Corredor était en épaisseur.
Pour en revenir au rythme imposé par Captain’s Firth, si on le compare à celui de la deuxième course, une épreuve de C7, on trouve que celui de cette dernière était plus d’une seconde plus rapide. Man To Man revint à la charge dans la descente et prit finalement les devants au bas de la descente. On vit alors Tube Wave passer à la vitesse supérieure pour rester au contact du nouveau meneur. Captain Firth ne se laissa pas facilement faire et la monture de Robbie Burke fut contrainte à rester en épaisseur.
Man To Man fut sérieusement attaqué par Tube Wave. On crut que ce dernier prendrait l’avantage, mais Man To Man sortit une autre accélération dans les derniers 100m pour conserver l’avantage. Pierneef vint prendre la troisième place à environ 4L du vainqueur et fut une grosse déception pour son entourage qui lui avait donné une excellente chance.
Man To Man est un cheval qu’on avait repéré à ses débuts sous la selle de l’apprenti Niven Marday. En dépit d’un parcours difficile, il avait terminé à un peu plus de 4L de Liquid Motion. On s’attendait à le voir courir en progrès et réaliser une bonne course.
S’agissant du championnat des 4-ans, sachez que grâce au point récolté pour sa quatrième place, c’est Captain Firth qui l’emporte avec un total de 8 points contre 7 à Terminator et Man To Man.