Cette journée fut entachée par de nombreux retraits, particulièrement ceux concernant l’écurie Foo Kune dont les chevaux ne participèrent pas aux quatre dernières épreuves au programme faute de… jockeys. En effet, suite à l’indisponibilité de Derreck David, totalement dépassé par l’incident provoqué par Always Flirting dans la quatrième épreuve, l’état-major de l’écurie Foo Kune devait essuyer le refus catégorique de ceux des écuries Rousset, Allet et Gujadhur qui se sont opposés à l’idée que leurs jockeys respectifs montent les chevaux de cette écurie pour le reste de la journée. C’est ainsi que Love Struck, aussi bien que Ryder Cup, Eagle Award et Rulerofmyheart furent retirés de leurs épreuves respectives faute de jockeys. En ce qu’il s’agit de Love Struck, il faut savoir que Jeanot Bardottier donna son accord mais ne put faire le poids de 58kg à la balance. Face à cette situation des plus embarrassantes, les commissaires de courses n’eurent d’autre choix que d’ordonner le retrait du cheval. En ce qu’il s’agit de Derreck David, hué par le public à coup de « David voler! David voler! », à son retour au paddock après la quatrième épreuve, il a été sanctionné de quatre semaines de suspension assorties d’une amende de Rs 100 000 pour cette faute qui aurait pu avoir de graves conséquences tant pour le cheval Magic’s Magic que pour le jockey Cédric Ségeon.
Ces événements ont totalement éclipsé la belle performance de l’ecurie Rousset qui a renoué avec ses bonnes vieilles habitudes en s’adjugeant un beau triple signé Amazing Bolt, Polar Royale et New Star. Cette belle opération lui permet de ravir la deuxième place à Gujadhur au classement de écuries et la relance plus que jamais dans la course au titre.
Le retrait de Love Struck rendit donc cette ultime manche du championnat des 4-ans plus ouverte avec plusieurs chevaux pouvant prétendre à la victoire. Elle revint finalement à Man To Man qui, au final, n’aura pris qu’une course pour se mettre en évidence au Champ de Mars.
Malgré les sollicitations de Rye Joorawon, Man To Man ne put se porter à l’avant, se faisant même surprendre par Pierneef qui, à la surprise générale, se retrouva en deuxième position avec Captain Firth dirigeant les débats.
Vu que les instructions étaient de mener, Joorawon quitta les barres pour placer sa monture en one-off de Pierneef alors que les chevaux passaient devant les tribunes pour la première fois. On remarqua que ce dernier fut retenu par Benny Woodworth, ce qui permit à Living With Heart de trouver les barres juste derrière Captain Firth. Man To Man courait certes sur l’arrière-main de ce dernier mais était dans son pas. Tube Wave était en one-off de Pierneef, condamnant Corredor en troisième épaisseur alors que Gray’s Champ fermait la marche.
Rye Joorawon laissa faire Captain Firth qui imposa un train modéré à l’épreuve et attendit la ligne d’en face pour demander un effort à Man To Man qui, au 600m, prit les choses en main.
Sentant le coup tactique de Joorawon, Burke décida de passer à l’offensive mais fut condamné en troisième épaisseur par Captain Firth qui, au même moment, attaqua le leader. Ces trois chevaux abordèrent la dernière ligne droite pratiquement sur la même ligne avec Tube Wave faisant la meilleure impression.
Sous la monte énergique de Burke, l’élève de Ricky Maingard sortit son habituel coup de reins mais dut cette fois compter avec Man To Man qui n’abdiqua point. Le sujet de Serge Henry contra avec brio l’assaut de Tube Wave avant de trouver une deuxième accélération qui l’emmena jusqu’au but. Pierneef conclut sur une plaisante note pour s’octroyer le deuxième accessit devant Captain Firth qui, grâce à ce point pris de justesse, fut proclamé meilleur 4-ans avec un total de 8 unités. Il succède au palmarès à Liquid Motion.
Quant à Man To Man, qui boucla les 1850m en 1.54.58, c’est un sujet intéressant qui devrait faire encore parler de lui dans les courses de fond d’ici à la fin de la saison.