L’attraction principale du vingtième acte sera l’ultime manche du championnat des 4 ans courue sur 1850m. Avec 3 points au compteur, Pierneef peut nourrir des ambitions d’être couronné à condition qu’il l’emporte. Avec l’allongement du parcours, nous ferons de lui notre favori mais il ne devra pas prendre la candidature de Love Struck à la légère qui, après avoir défier l’élite, retrouve une opposition nettement à sa portée.
Après des débuts en fanfare qui l’ont vu remporter deux victoires en autant de sorties, Pierneef s’était incliné de peu devant son compagnon d’écurie Terminator dans la première manche du championnat des 4 ans non sans avoir laissé un goût amer dans la bouche de ses partisans . Sa dernière participation est aussi à mettre aux oubliettes car en sus d’avoir été aligné en classe supérieure, il avait aussi accusé une surcharge de 11kg à la balance. Le parcours du jour est définitivement dans ses cordes puisqu’il s’est déjà imposé sur 1800m en Afrique du Sud et à la faveur d’un train régulier, il peut remettre les pendules à l’heure. Pour être sacré meilleur 4-ans et succéder à Liquid Motion, Pierneef se doit de l’emporter. Nous osons croire que Benny Woodworth saura se montrer à la hauteur de l’événement, lui qui mange son pain noir depuis qu’il a signé à l’écurie Hurlywood.
Captain Firth pourrait être tenté de mener les débats en l’absence d’un véritable frontrunner. On se souvient que cette tactique lui avait bien servi le 10 mai dernier pour ouvrir son compteur. Mais sa tâche s’annonce plus compliquée cette fois avec le réajustement du handicap, contrairement à Love Struck, l’autre représentant de l’écurie Foo Kune. Vainqueur d’une course de Groupe dans son pays d’origine, l’élève de Bud Gujadhur se rapproche graduellement de son meilleur niveau et ne semble pas loin de sa première victoire. Son travail a beaucoup été axé sur la tenue lors des dernières semaines et il pourrait mettre tout le monde daccord à la faveur d’une sage course d’attente. De loin celui qui possède le plus de classe dans la course, Love Struck sera un big runner ce samedi.
Living With Heart est le seul cheval du lot à avoir participer à toutes les manches du championnat. Après des débuts remarqués dans la Duchesse, le pensionnaire de l’écurie Merven n’est pas encore parvenu à franchir ce nouveau palier qui le menerait vers la victoire. Le fait qu’il n’ait jamais été aligné au-delà des 1600m pourrait jouer contre lui, même si son entourage pense qu’il a la distance dans les jambes.
Après avoir surclassé ses adversaires lors de ses trois dernières tentatives, Tube Wave vient cette fois se mesurer à plus forte partie. S’il retrouve certes son parcours de prédilection, il est en revanche nettement désavantagé au niveau du handicap. Mais vu que c’est un coursier au grand coeur, il mérite d’être respecté.
Man To Man n’est pas passé inaperçu à ses débuts. Cette course lui a fait du bien puisqu’il a paru à son avantage à l’heure des galops. Sur sa valeur sud-africaine, il est le meilleur coursier de son établissement. Avec Rye Joorawon en selle, on aurait tort de l’écarter car si surprise il y a, elle viendra de lui.
Quant à Corredor et Gray’s Champ, leur entourage s’attendent qu’ils courent en progrès.