Le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin, a plaidé en faveur d’une agriculture plus résiliente face aux maladies. Intervenant lors de la première édition du Forum on China-Africa Cooperation in Agriculture (FOCACA), qui se tient en ce moment à Sanya, en Chine, le ministre a mis l’accent sur l’importance de la sécurité alimentaire et la biodiversité lors de ce forum inaugural sur la coopération Chine/Afrique en matière de développement agricole et d’échanges de permis commerciaux de produits fermiers.

Il a aussi évoqué la vulnérabilité des cultures à Maurice face aux maladies dues aux virus et pestes et le développement des capacités de biosécurité en vue d’une agriculture plus résiliente et plus performante. « Avec l’intensification des échanges commerciaux, les risques de propagation de virus et pestes agricoles sont élevés », a souligné le ministre. Dans cette optique, le ministère de tutelle signera d’ici peu un Memorandum of Understanding avec le Chinese Acadelmy of Tropical Agriculture en marge du FOCAC.

Il est à noter que le FOCAC vise à mettre en place un nouveau partenariat agricole entre la Chine et l’Afrique, avec en toile de fond l’objectif de Faim zéro du continent pour 2030. Le Forum a dégagé des pistes de réflexion sur les défis de la sécurité alimentaire et les solutions stratégiques à cet effet. La FOCAC fait suite au Forum China-Africa Cooperation qui s’était tenu à Pékin en 2018.