La particularité de cette deuxième manche du championnat des 4-ans est l’absence des principaux animateurs du 7 juin, c’est-à-dire Terminator et Pierneef, les deux chevaux de l’écurie Hurlywood. Par contre, Living With Heart et Gemmayze Street sont bien là. Toutefois, c’est la participation d’Albert Mooney qui retiendra l’attention. Battu dans le Barbé, l’élève de Gilbert Rousset revient avec la ferme intention de se racheter. Il est celui qui possède de loin la meilleure valeur, mais aura à rendre du poids à tous ses adversaires. Ce sera, à notre avis, le handicap qu’il aura comme difficulté à surmonter, car il portera entre 6 et 10 kg de plus que les autres engagés.
Ils ne seront que cinq chevaux au départ, un champ maigrichon, et on avait déjà été déçu en prenant lecture des entrées où il y avait sept chevaux dont deux avaient aussi été entrés dans une autre course. N’étaient les engagements de Grays Champ et de Captain Firth qui sont nettement surclassés à ce niveau, cette épreuve aurait pu être tout simplement annulée.
Pour Albert Mooney, la tactique est simple. C’est de prendre un bon départ, avoir une meilleure mise en action que lors de la Barbé Cup, et aller jusqu’au bout de la ligne droite. Pour les adversaires du cheval de l’écurie Rousset, il sera surtout question de choisir la meilleure tactique pour lui rendre la tâche plus difficile.
Et là, c’est surtout du côté de l’écurie Foo Kune qu’on a tendance à regarder avec ses deux représentants, Gemmayze Street et Captain Firth. Le jockey de l’écurie sera en selle sur le dernier nommé alors que l’alezan a été confié à Fausto Durso. Gemmayze Street n’a pas encore fait ses preuves sur le parcours et ce n’est certainement pas le port des oeillères qui pourrait l’aider à montrer plus de tenue. On serait plus tenté à penser qu’il essaiera d’opter pour la position tête et corde. Si on jette un coup d’oeil sur son parcours en Afrique du Sud, on trouve qu’il s’était montré ardent avec cet équipement et était retourné avec une gêne.
Ainsi, il semblerait que c’est la monture du jockey de l’écurie, Captain Firth, qui serait le partant n°1 de la casaque jaune et étoiles mauves, à moins que ce ne soit une question de poids qui ait fait qu’il soit associé au Sud-Africain. Mathématiquement, avec 10 kg de moins que le favori, cela peut faire l’affaire. Il convient ici de souligner qu’il aurait dû y avoir 11 kg d’écart entre eux et sa tâche ne s’annonce pas facile. Il peut au plus viser un accessit.
Ce qui fait que le principal danger pour Albert Mooney devrait venir de Living With Heart, qui devrait être bien placé dans le parcours et aussi profiter des circonstances si jamais Albert Mooney est titillé dans la course à l’avant. Le cheval de l’écurie Merven optera sans nul doute pour une course plus tranquille cette fois, alors qu’il avait choisi de suivre Terminator la dernière fois.
Mais notre favori demeure Albert Mooney, qui pourrait offrir une épreuve principale à l’écurie Rousset, qui n’a pas été à pareille fête depuis la 8e journée, quand ce même Albert Mooney l’avait emporté.