La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim visitant l’exposition samedi dernier au Centre culturel Chinois

« Malgré les forces de la globalisation qui prônent une uniformisation générale, la Chine a jalousement préservé, et avec raison, sa culture et ses traditions », a observé la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, qui procédait à l’ouverture d’une exposition sur la coutume chinoise traditionnelle concernant la célébration de l’anniversaire des aînés dans la culture chinoise dans le cadre du Nouvel An chinois. C’était samedi dernier au Centre culturel chinois (CCC), à Bell-Village, en présence du vice-président de la République, Barlen Vyapoory, l’ambassadeur de Chine à Maurice, Sun Gongyi, du directeur du CCC, Song Yanqun, et du directeur du Capital Museum de Beijing, Bai Jie.

Cette exposition marque également le début d’une série d’activités en vue de célébrer le 50e anniversaire de l’indépendance de Maurice. Ameenah Gurib-Fakim a observé que le Nouvel An chinois est la fête traditionnelle « la plus importante » dans le calendrier chinois. « Elle réunit tous les membres de la famille et est un moment privilégié pour rendre hommage aux aînés. » Ameenah Gurib-Fakim a fait part de son appréciation de voir la deuxième puissance économique mondiale « en passe de faire encore mieux, en préservant sa culture et ses traditions ». Elle s’est longuement appesantie sur la relation bilatérale entre la Chine et Maurice dans de nombreux domaines, notamment la culture, l’économie et le social. « Grâce à l’effort commun de nos deux pays, ces relations seront davantage marquées par l’amitié et la coopération pragmatique à l’avenir », dit-elle. Elle a ensuite parlé de l’évolution de la relation Chine-Maurice durant ces dernières années, citant entre autres le projet Jin Fei et la création d’un Institut Confucius à Réduit. Elle a aussi eu un mot spécial pour la communauté sino-mauricienne qui, « grâce à son sens de l’effort, de la discipline et du dur labeur », a apporté sa contribution pour le renforcement des relations ChineMaurice.

Le public a aussi visité l’exposition présentant les diverses marques de respect et d’amour des enfants envers leurs aînés. L’exposition est ouverte jusqu’au 27 février de 9h30 à 16h30. Le Festival des Lanternes sera, lui, célébré le 24 février à Rose-Hill. Le CCC, en collaboration avec la municipalité de Beau-Bassin Rose-Hill, organisera une manifestation à l’occasion de ce festival. La troupe de danse des jeunes et celle des arts martiaux du CCC feront une démonstration pour clôturer les festivités.