Le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, qui intervenait hier à la conférence mondiale sur le tourisme et le développement organisé à Pékin, a lancé un appel à la Chine pour « tout mettre en oeuvre » afin de mitiger l’impact du changement climatique. Il s’est par la même occasion réjoui que, selon un sondage, « Maurice soit devenue la destination préférée des touristes chinois ».
Xavier-Luc Duval a observé que « la conférence est le forum idéal » afin que les Petits États insulaires en développement (PEID) puissent conscientiser et appeler les grandes puissances, comme la Chine, à apporter leur collaboration pour mitiger les effets négatifs de l’industrialisation, de l’urbanisation, de la pollution et du changement climatique. « Big countries need to act responsibly and set the example which will in turn empower their smaller counterparts. The threatening impacts of climate change are already being felt and there is thus no better time to take action than now », a lancé Xavier-Luc Duval. Et de poursuivre : « En tant que ministre responsable, je ne suis pas prêt à accepter que tous les efforts consentis pour développer notre pays soient gâchés par des activités entraînant le changement climatique. Je suis sûr que tout le monde partage la même inquiétude, en particulier mes collègues venant des petites îles. Il est urgent que tout un chacun agisse de manière responsable, qu’il soit grand ou petit. »
Sur le plan touristique, il a affirmé que « Maurice est un des rares pays où une personne peut, dès son réveil, prendre un bain de mer avec des dauphins, apprécier la beauté du paysage en marchant dans la nature, marcher avec les lions et même naviguer à bord d’un catamaran au coucher du soleil ». Le Premier ministre adjoint s’est par ailleurs réjoui qu’un sondage, réalisé par la China National Tourism Administration, démontre que Maurice est la destination préférée des touristes chinois. Il a rappelé que les touristes chinois n’ont pas besoin de visa pour venir à Maurice. « De plus, Maurice est capable de satisfaire les besoins spécifiques de la clientèle chinoise », que ce soit au niveau gastronomique, de l’hébergement et des technologies. « La dernière innovation a permis, grâce à un accord entre Mauritius Telecom et Tencent, d’utiliser des médias sociaux sur l’Internet », a lancé Xavier-Luc Duval.