Le Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval se trouve actuellement à Pékin, en Chine, afin de participer à la première conférence mondiale organisée par l’Organisation mondiale du Tourisme et le gouvernement de Chine sur le tourisme et le développement. La cérémonie d’ouverture est prévue aujourd’hui en présence du président de la République de Chine. Xavier-Luc Duval fera partie de ceux qui s’adresseront à l’assistance aujourd’hui.
Le vice-Premier ministre profitera de l’occasion pour se rendre ensuite à Qingdao afin de procéder à l’inauguration d’un zoo qui abrite, entre autres, des tortues d’Aldabras, don du gouvernement mauricien. Il se rendra également à Shanghai, où il aura une série de rencontres avec les opérateurs touristiques chinois dans le cadre de la promotion touristique en Chine.
La conférence, qui prendra fin vendredi, aura pour thème “Le tourisme au service de la paix et du développement”. Elle vise à amorcer une réflexion de haut niveau sur la contribution du tourisme aux objectifs de développement durable. Au programme de la conférence, le débat de haut niveau sur “Le développement durable par le tourisme” permettra d’analyser les manières d’accroître la contribution du tourisme aux 17 objectifs de développement durable définis par les Nations Unies, notamment la capacité du secteur à créer des emplois, promouvoir la culture locale et être un vecteur de changement vers des modes de consommation et de production plus durables.
« Le tourisme, secteur économique parmi les plus dynamiques et d’une ampleur considérable à l’échelle mondiale, peut apporter une contribution importante à la réalisation des objectifs de développement durable, particulièrement dans les domaines de la création d’emplois, des modes de consommation et de production durables et de la préservation des ressources naturelles, comme indiqué dans les objectifs de développement durable 8, 12 et 14 », a déclaré à la presse internationale le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.
La conférence comprendra une séance de travail autour du thème “Le tourisme au service de la réduction de la pauvreté” pour étudier les possibilités de coopération entre les pouvoirs publics, la communauté internationale, le secteur privé et les milieux universitaires afin d’accroître la contribution du tourisme à la réduction de la pauvreté et voir comment mieux intégrer les groupes marginalisés et défavorisés, en particulier les jeunes et les femmes, à la chaîne de valeur du tourisme dans le monde. Une deuxième séance sera consacrée au thème “Le tourisme au service de la paix” pour axer les échanges sur les liens entre le tourisme et les composantes formant l’ossature de la paix : justice sociale, droits de l’homme, équité économique, développement durable, démocratie et non-violence. Cette séance étudiera également comment faire pour que le secteur soit davantage tourné vers la paix et déterminera les possibilités et la voie à suivre pour que le tourisme joue un rôle utile dans la consolidation de la paix.
La tenue en Chine de la première Conférence mondiale sur le tourisme pour le développement fait suite à la décision prise par l’administration nationale chinoise du tourisme (CNTA) et le bureau du groupe pilote chargé de la réduction de la pauvreté et du développement du conseil des affaires de l’État chinois de promouvoir le tourisme rural comme instrument efficace de lutte contre la pauvreté.