La première phase de la Chinese Culture House, à Baie-du-Tombeau, qui sera ouverte à tous les Mauriciens, parviendra bientôt à terme. Le président de la Fédération des Sociétés chinoises, Tang Yun Sing, lance un appel à la générosité de la population afin que puissent se concrétiser les deuxième et troisième phases de construction. Il annonce par ailleurs la tenue de la troisième Chinese World Conference à Maurice en septembre prochain.
Lors d’un traditionnel dîner organisé en l’honneur des décorés et lauréats sino-mauriciens, Tang Yun Sing a exhorté les jeunes à rentrer au pays après leurs études universitaires. « Le gouvernement leur accorde une bourse mais les trois quarts des lauréats mettent leur intelligence au service d’autres pays. Il serait bon qu’ils donnent un coup de main à leur pays », estime-t-il. Lors de cette soirée, qui s’est tenue au restaurant Fortune 8, à Port-Louis, M. Tang a par ailleurs invité les lauréats à être reconnaissants envers leurs parents et enseignants sans lesquels, selon lui, « vous ne seriez pas là où vous êtes même s’il est vrai que vous avez travaillé dur. Nou pe boir delo dan robine, bizin kone kot delo-la sorti ».
Le président de la Fédération des Sociétés chinoises a profité de cette occasion pour annoncer la tenue de la troisième World Chinese Conference, au cours de la première semaine de septembre. Elle devrait avoir lieu au Centre Swami Vivekananda, à Pailles et « peut-être une partie se déroulera à la Chinese Culture House à Baie-du-Tombeau ». Cet événement, qui est en général l’occasion de traiter de sujets tels la communauté chinoise à travers le monde, le peuplement de Maurice et la diaspora chinoise, coïncidera avec le 100e anniversaire de la Chinese Middle School à Maurice et le 40e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et Maurice.
Tang Yun Sing a en outre profité pour lancer un appel à des dons généreux en vue d’aller de l’avant avec les deuxième et troisième phases de construction de la Chinese Culture House dont le coût total est estimé à Rs 54 M. Ce centre, assure-t-il, sera mis à la disposition de tous les Mauriciens tout comme c’est le cas avec la Chinese Middle School dont il est également le président. « Je ne travaille pas pour les sino-mauriciens seuls ».
Pour rappel, la première phase de la Chinese Culture House comprend une salle multifonctionnelle de 450 mètres carrés incluant un court de badminton, une unité administrative de 100 mètres carrés et un jardin.