Hôpital Narayana -Photo internet

L’état de santé des bébés, maintenus en observation, est jugé stable

Marie-Hélène Papillon, mère de Marie-Cléa et de Marie-Cléanne, aspire toujours à se rendre aux côtés de ses filles siamoises, en Inde. Mais elle est consciente que son état de santé ne le lui permet pas, du moins pas pour le moment. Toutefois, elle est constamment en contact avec son époux, Ian Gino Papillon, pour connaître l’évolution de la situation. La mère attend une amélioration de son état de santé pour formuler une demande auprès du ministère.

C’est une maman angoissée et inquiète que nous avons jointe au téléphone en fin de semaine. Marie-Hélène ne cesse de penser à ses filles, Marie-Cléa et Marie-Cléanne, qui sont actuellement à l’hôpital Narayana Hrudayalaya, à Bangalore, en Inde. « Je parle souvent à mon époux. Il se porte bien. Il est seul dans un pays étranger mais il doit être fort. Je souhaite tellement être à ses côtés et voir mes filles. Selon les dernières nouvelles, elles se portent bien et sont toujours soumises à des examens médicaux », affirme Marie-Hélène.

Ayant subi une césarienne le 4 janvier, Marie-Hélène récupère graduellement de son accouchement. Toutefois, pour des raisons de santé, son médecin lui a strictement interdit de voyager. « J’ai fait part de mon souhait de me rendre en Inde, mais mon médecin m’a fait comprendre que je ne suis pas encore en mesure de prendre l’avion. Je vais attendre que je guérisse pour partir », affirme la maman. Cette dernière indique souhaiter partir pour l’Inde avec l’aide du ministère de la Santé, tout comme son époux. « Je ne connais rien en Inde. Si le ministère pouvait m’aider à m’y rendre quand je me sentirai mieux, ce serait bien », dit-elle. Marie-Hélène confie qu’elle attend sa guérison pour faire sa demande auprès du ministère de la Santé.

Au ministère de tutelle, nous apprenons qu’il n’y a aucune évolution au sujet des bébés siamois. La date de la chirurgie en vue de les séparer est toujours inconnue. « L’état de santé des bébés est stable mais ces derniers sont maintenus en observation. Les examens médicaux se poursuivent et nous attendons le rapport du Dr Ashley D’Cruz. Quant au papa, il se porte bien et reste aux côtés de ses filles », affirment des sources du ministère.