Christophe Rey expose pour la deuxième fois. Il sera au Domaine des Aubineaux où ses oeuvres seront visibles les 13 et 14 décembre. Le chanteur confirme qu’il a un sacré coup de pinceau.
Souvenez-vous : l’année dernière à quelques semaines de la supposée fin du monde, Haleine de bacon pour mon cochon avait conduit Christophe Rey à l’Atelier. L’auteur-compositeur-interprète avait réuni autour de lui un choeur de chiens, de renards, de lapins, d’oeufs et d’autres personnages qu’il menait au bout de son pinceau pour chanter sa nouvelle passion : la peinture.
L’année 2012 avait été colorée pour Christophe Rey qui, en laissant faire son imagination et son aversion des règles, s’était découvert un style. Puis, disait le texte d’explication accompagnant son exposition, il était mort dans d’étranges conditions.