Photo illustration
  • Elle pourra accueillir environ 900 véhicules

Fini le stationnement sauvage à la cybercité d’Ébène. D’ici mars prochain, Landscope Mauritius Ltd s’attend à ce que le stationnement des véhicules soit mieux ordonné dans cette partie de l’île avec l’entrée en opération de la Car Park Tower. Celle-ci pourra accueillir environ 900 véhicules. Construit par Laxmanbhai Ltd, ce projet a pour objectif d’accorder la possibilité aux conducteurs de garer leur véhicule dans un endroit à l’abri des malfrats car la sécurité sera de mise à cet endroit.

Interrogée par Le Mauricien, la Chief Executive Officer de Landscope Mauritius Ltd, Naila Hanoomanjee, a déclaré que ce projet a accusé un petit retard. « On était censé terminer en décembre dernier mais il y a eu un petit retard. Ce qui fait qu’on va terminer le projet vers la fin de février prochain pour que le Car Park soit opérationnel à partir de début mars », a-t-elle dit.

Quant au tarif qui sera pratiqué, elle a souligné qu’elle n’a pas les derniers chiffres en tête. « Au fait, c’est le promoteur du projet qui est Ébène Car Park Ltd qui fixe les tarifs. Le promoteur principal est le groupe Laxmanbhai. Ce sont eux qui vont fixer les tarifs en tenant en ligne de compte les tarifs qui sont appliqués à Ébène », a-t-elle fait ressortir.

« Au fait, la Car Park Tower prévoit 900 places pour les véhicules seulement. On a fait une étude à Ébène et on a réalisé qu’il y a au fait une demande pour plus de 2 500 places. Comme on le sait, la Car Park Tower ne va pas à elle seule résoudre le problème de parking. Et en sus de cela, il n’y a plus de terre disponible à Ébène, on a négocié avec des promoteurs qui ont des terres à l’extérieur de la cybercité pour aménager d’autres aires de stationnement. Puisque Max City Ltd dispose d’un terrain de trois arpents, on a décidé de développer 500 parkings additionnels à cet endroit », a-t-elle déclaré.

Afin d’encourager les automobilistes à utiliser ce parking, Landscope Mauritius Ltd a prévu d’opérer une navette qui sera assurée par Rose-Hill Transport Ltd. « Cette navette fera le tour de la cybercité avec des fréquences plus régulières le matin et l’après-midi et un peu plus espacées durant la journée. Puisque Rose-Hill Transport Ltd est un des actionnaires d’Ébène Car Park Ltd, c’est elle qui va assurer ce service », a-t-elle déclaré. L’actionnaire principal du projet est Laxmanbhai. Les autres actionnaires sont SICOM, la SIC, Landscope et Rose-Hill Transport Ltd.

Pour éviter qu’il n’y ait embouteillage à cet endroit à la fin de journée et dans la matinée, le promoteur a recherché et obtenu l’aval de la Traffic Management and Road Safety Unit pour des mesures correctives. L’impact sur le trafic routier a été ainsi pris en considération lors d’une étude.

Selon d’autres sources, le lieu où se trouve l’Ébène Car Park était le seul emplacement disponible lorsque le projet a vu le jour. Toutes les terres avaient déjà été allouées sous l’ancien régime, à l’exception de celle qu’occupe Ébène Car Park Ltd.