Le groupe CIEL Ltd a réalisé pour les neuf mois se terminant au 31 mars 2016 un chiffre d’affaires de Rs 14,1 milliards, soit une hausse de 15 % par rapport au montant affiché (Rs 12,2 milliards) pour la période correspondante de la précédente année financière. Cependant, les bénéfices après impôt ont connu une baisse conséquente, passant de Rs 1,2 milliard à Rs 703,2 millions. « Des coûts non récurrents liés à la fermeture et au “rebranding” d’hôtels de Sun Ltd ont continué à peser sur la rentabilité du groupe », fait ressortir la direction.
La progression du chiffre d’affaires du groupe CIEL Ltd sur la période juillet 2015-mars 2016 est expliquée par une combinaison de croissance organique et/ou externe dans différents secteurs d’activité. La direction du groupe rapporte que les bénéfices avant provision pour les intérêts, les impôts, la dépréciation et l’amortissement (EBITDA) ont augmenté de 4 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Toutefois, les bénéfices avant éléments non récurrents et impôts se sont repliés de 10 % pour passer à près de Rs 1,3 milliard. « Les pôles Textile, Finance et Santé de CIEL Ltd continuent de contribuer de manière satisfaisante tandis que les pôles Hotels & Resorts et Agro & Immobilier ont affiché une baisse de leur profitabilité », soulignent les milieux concernés. Les résultats de Sun Ltd ont été affectés par le programme de réorganisation et de rénovation de ses hôtels alors qu’au niveau du pôle Agro & Immobilier, la performance a été impactée par les opérations sucrières mauriciennes d’Alteo et par un retard dans les ventes de biens immobiliers.
CIEL Ltd a eu à faire provision pour un montant de Rs 406,6 millions sous les items non récurrents pour la période juillet 2015-mars 2016 et fait comprendre qu’à court terme, les éléments non récurrents continueront d’avoir une incidence sur la rentabilité du groupe. Cependant, l’avenir s’annonce sous de meilleurs auspices : « Les investissements internationaux récents dans les pôles Textile, Agro, Santé et Finance devraient apporter une contribution positive à la rentabilité du groupe. Notre filiale, Sun Ltd, est entrée dans sa phase de restructuration finale et devrait montrer une amélioration des résultats dès la prochaine année financière. »
Jérôme de Chasteauneuf, directeur exécutif de CIEL Ltd, soutient que les « fondamentaux de CIEL Ltd demeurent solides » et que la « stratégie visant à consolider nos opérations tout en élargissant notre empreinte internationale portera progressivement ses fruits comme en témoigne la performance de nos pôles Textile, Finance et Santé en particulier ».
Les résultats sectoriels indiquent qu’au niveau du pôle Textile, il y a eu une hausse du chiffre d’affaires (de Rs 7,4 milliards à Rs 7,9 mds) alors que les bénéfices avant éléments non récurrents et impôts se sont accrus de 2 %. Concernant le secteur Agro & Immobilier, le chiffre d’affaires a diminué de 14 %, les ventes de terrains à Ferney Ltd ayant été faibles. Les bénéfices avant éléments non récurrents et impôts ont chuté de 69 % à Rs 34 millions. Pour ce qui est du secteur hôtelier, en dépit d’une progression de 10 % de son chiffre d’affaires à Rs 3,9 milliards, les bénéfices ont baissé avec la mise en oeuvre d’un programme de réorganisation et de rénovation des hôtels.
Quant au pôle financier, son chiffre d’affaires a augmenté de 9 % grâce en grande partie à la bonne tenue de BNI Madagascar, mais la rentabilité a fléchi de 6 % en raison principalement des fluctuations défavorables du taux de change dans la Grande Île. La direction de CIEL Ltd se réjouit, par ailleurs, de la performance améliorée de Bank One. S’agissant, par ailleurs, du pôle Santé, on constate que Medical and Surgical Centre Ltd (MSCL) et International Medical Group (IMG, Ouganda) « montrent des résultats très encourageants ».