La British American Tobacco (BAT), importateur de six marques de cigarettes, a affiché les nouveaux tarifs de ses produits dès samedi, soit quelques heures après la présentation du budget 2012 par le ministre des Finances vendredi. La majoration de 15 % a été calculée à partir de la hausse de l’excise duty.
Ainsi, le paquet de 20 cigarettes de la marque Dunhill et Benson passe de Rs 115 à Rs 130 ; celui de Matinée de Rs 100 à Rs 115. La marque Pall Mall est vendue à Rs 105 le paquet de 20 cigarettes contre Rs 90 avant le budget ; Viceroy est à Rs 95 contre Rs 82 et Matelot est vendu à Rs 90 contre Rs 75.
Chez les consommateurs, la réaction est mitigée par rapport à cette hausse des prix des cigarettes. Certains estiment que les cigarettes sont devenues un produit de luxe, « vu le prix fort auquel elles sont vendues. » D’autres déclarent que ce n’est pas la hausse de 15 % sur le prix de ce produit qui va les priver « de notre plaisir » et d’autres encore souhaitent que le gouvernement taxe davantage ce produit qui affecte la santé des fumeurs et non-fumeurs. « J’ai compris maintenant, après lecture des chiffres avancés dans le budget, la raison pour laquelle le gouvernement n’interdit pas ce produit. Il gagne gros avec Rs 55 par paquet, soit plus de 50 % du coût d’un paquet de 20 cigarettes, outre les licences et autre permis de vente que réclament les autorités locales aux vendeurs de tabac. C’est un produit qui va rester », affirme un observateur.