Le prix de la pochette de ciment à Maurice aurait dû augmenter d’environ 20 % sur la base du dernier exercice d’appel d’offres lancé par la State Trading Corporation (STC) mais grâce à la libéralisation du marché de ce produit, la compagnie Holcim (Mauritius) a décidé de maintenir son prix au niveau actuel. Cependant, la direction de la cimenterie demande à ses clients de faire des achats en précommande d’ici la fin du mois d’octobre afin de continuer de bénéficier de ce prix et pouvoir constituer des stocks jusqu’à la fin de l’année.
Dans un communiqué émis à l’issue d’une séance d’information organisée à l’intention des associations de consommateurs, des clients et partenaires de la compagnie, la direction de Holcim (Mauritius) fait ressortir que selon les données recueillies dans le cadre de l’appel d’offres lancé par la STC, le prix de la pochette aurait, dans un marché contrôlé, grimpé d’environ 20 %, ceci en prenant en compte la meilleure cotation soumise, soit celle de Holcim (Mauritius) : 81,35 dollars. « Les consommateurs mauriciens bénéficient depuis le 1er juillet 2011, d’un prix nettement inférieur à celui du marché international et cela grâce au forward contract conclu par Holcim », déclare Alexandre Jeker, dirigeant de la compagnie. Selon cette dernière, la libéralisation du marché du ciment à Maurice a permis à Holcim de garder son prix inchangé.
Le prix sera maintenu jusqu’à la fin de l’année mais la direction de la compagnie exhorte ses clients pour qu’ils fassent provision de leurs stocks de ciment au moyen d’une précommande pour les mois restants. Holcim dit posséder une capacité de stockage de 60 000 tonnes de ciment. Grâce à la libéralisation, elle a pu optimiser ses installations en affrétant de plus gros navires « pour approvisionner le marché à un prix compétitif ».
Le communiqué indique que depuis le 15 août 2011, Holcim a constaté que la demande du produit Kolos a augmenté suite à la hausse du prix pratiqué par son compétiteur. Face à cette augmentation imprévue, Holcim a importé un volume additionnel de ciment en spot shipment ainsi que des pochettes vides additionnelles par avion. Ces mesures auraient eu définitivement un impact sur le prix de la pochette mais la compagnie a quand même respecté ses engagements vis-à-vis de ses clients en leur donnant la possibilité d’acheter le produit en précommande sans modification de prix.