Les enfants de Troumaron, le long-métrage d’Harrikrishna et Sharvan Anenden adapté du roman d’Ananda Devi Eve de ses décombres, fait partie de la sélection officielle du prochain FESPACO, à Ouagadougou. Cette 23e édition du plus grand festival du cinéma africain se tient du 26 février au 2 mars dans la capitale du Burkina Faso.
Si l’on compte plus de 700 films toutes catégories confondues, inscrits pour la prochaine édition du festival du cinéma africain le FESPACO, la sélection officielle en a retenu 101 dans sept catégories différentes. Les enfants de Troumaron fait partie des 20 fictions de long-métrage qui brigueront la récompense suprême, le fameux étalon d’or de Yennenga. Dans cette liste, figure également La Pirogue, le dernier long-métrage du cinéaste sénégalais Moussa Touré, qui a parrainé le festival mauricien Île Courts en 2012. L’Étalon de Yennenga se matérialise à travers une guerrière, lance à la main, juchée sur un cheval cabré. Il tire son sens du mythe fondateur de l’empire des Mossé, ethnie majoritaire au Burkina Faso, et symbolise pour le cinéma, l’identité culturelle africaine. Depuis 1972, année où la compétition a été instituée au FESPACO, ce trophée a été décerné à 18 films. Cette année, le FESPACO a pour thème général « Cinéma africain et politiques publiques en Afrique ».