Comédie/action de et avec Franck Gastambide
Avec aussi Malik Bentalha, Bernard Farcy
Durée : 1h42

SYNOPSIS
Sylvain Marot, super-flic parisien et pilote d’exception, est muté contre son gré à la police municipale de Marseille. L’ex-commissaire Gibert, devenu maire de la ville et au plus bas dans les sondages, va alors lui confier la mission de stopper le redoutable “Gang des Italiens”, qui écume des bijouteries à l’aide de puissantes Ferrari. Mais pour y parvenir, Marot n’aura pas d’autre choix que de collaborer avec le petit-neveu du célèbre Daniel, Eddy Maklouf, le pire chauffeur VTC de Marseille, mais le seul à pouvoir récupérer le légendaire Taxi blanc.

On passe la cinquième. La saga Taxi, ce sont quatre films… et des chiffres à faire tourner la tête ! Le premier opus, tourné avec un budget de 8 millions d’euros, attire 6,522,121 spectateurs en 1998. Deux ans plus tard, Taxi 2 (10 millions de budget) écrase la concurrence avec 10,345,901 d’entrées. En 2003, Taxi 3 (budget de 14 millions) entraîne 6,151,691 de personnes dans les salles. Enfin, en 2007, le quatrième volet de la franchise s’en tire bien, avec 4,562,928 entrées pour un budget de 17 millions.
On retiendra que le premier de la saga avait été écrit par Luc Besson, qui a toujours gardé un œil attentif sur la série. Franck Gastambide a écrit Taxi 5 en collaboration avec Luc Besson et Stéphane Kazandjian, également coscénariste de Pattaya. Selon le réalisateur, Besson représentait la France traditionnelle et, lui, la nouvelle génération. Chacun apportait ses idées pour être en complémentarité. Besson, avec son expérience, calmait ainsi les ardeurs de Gastambide, parfois trop extrême sur certains gags.

Sans Samy Naceri.
Le grand absent de ce film est incontestablement Samy Naceri, qui avait porté les quatre premiers épisodes sur ces épaules. Initialement, un rôle devait lui être proposé : des discussions ont eu lieu, mais considérant qu’il n’avait pas été respecté, l’acteur n’a pas voulu aller de l’avant. L’affaire fait toujours polémique.
En revanche, Bernard Farcy interprète le rôle culte du commissaire Gibert pour la cinquième fois. Le personnage a pris du galon, il est devenu maire de Marseille.
Pour interpréter le grand méchant de Taxi 5, Franck Gastambide a fait appel à la star de la série Gomorra, Salvatore Esposito. Le comédien est devenu une véritable icône en Italie grâce au rôle de Genny Savastano, chef du clan mafieux affilié à la Camorra napolitaine.
La critique française est divisée dans son appréciation du film. Le Parisien écrit : “Aux côtés de seconds rôles géniaux, Bentalha et Gastambide enchaînent les séquences scato, trash ou potaches à fond la caisse et avec une précision hilarante.” Mais Télérama n’est pas de cet avis : “Humour et scènes d’action médiocres : avec ce cinquième volet, Franck Gastambide manque l’occasion de rajeunir la franchise produite par Luc Besson.”