Avant que de tout perdre est un film sur ces instants décisifs qui un jour permettent de s’extraire du cercle infernal de la violence conjugale. Il met en scène une femme en pleine action qui, de minute en minute, se prend en main et se libère des chaînes qui l’ont entravée pendant des années. Empreint d’une grande tension dramatique et d’un réalisme grave, ce film réussit l’exploit de traiter de la violence conjugale sans montrer un seul coup, aucune scène d’humiliation. Pourtant, à travers le parcours minuté et pensé dans ses moindres détails de l’héroïne, l’ombre oppressante du mari ne cesse de hanter l’atmosphère.
L’épouse, la mère, n’a pas beaucoup de temps avant que son mari ne risque de la retrouver. Elle a demandé à son fils de faire semblant d’aller à l’école et à sa fille de rester assise sous l’abribus. Elle passe les chercher, se rend chez son employeur au supermarché, où elle demande le solde de tout compte et présente sa démission pour aller vivre loin d’ici. Interprétée avec finesse et réalisme par Léa Drucker, cette femme fait donc ce choix paradoxal de perdre son travail pour ne pas perdre davantage si elle persiste à endurer l’impossible.
Patron, chef, collègue, elle prend chacun de court, mais à leur réaction, on comprend qu’ils ne sont guère étonnés… Le temps file, elle doit prendre son mari de vitesse pour se libérer de son joug. Xavier Legrand brosse ces 30 minutes absolument décisives de la vie d’une femme sur un rythme haletant, dans le contexte impersonnel et rébarbatif de la grande surface et des cités de banlieue, où la peur du pire et l’angoisse semblent talonner chaque geste, chaque mouvement. Pourtant ici, à l’écran, personne ne fait de difficulté au projet de cette mère de famille…
Grand prix du festival de Clermont-Ferrand 2013, César du meilleur court-métrage 2014, nominé aux Oscars 2014, Avant que de tout perdre sera projeté à l’Institut Français de Maurice (IFM), vendredi 13 mars à 18 h, en présence de son réalisateur, Xavier Legrand. Le cinéaste se tiendra alors à la disposition du public pour répondre aux questions et recueillir les impressions. Le lendemain, de 10 à 13 h, il animera une masterclass sur cette expérience au même endroit.