A 11 heures ce matin, au coup d’envoi de l’exercice de décompte des voix, les candidats des deux blocs – L’Alliance Lepep et l’Alliance de l’Unité et de la Modernité –, visiblement impatients après une longue attente, se sont empressés de se diriger vers les salles où se tenait le dépouillement des 33, 977 bulletins de vote. L’exercice a débuté avec un certain retard. Pour cause, nous a indiqué Sharma Ramphul, Returning Officer dans la circonscription N° 17 (Curepipe/Midlands), le dispatch des urnes et bulletins dans les 26 Counting Units de la Forest-Side SSS (Girls) a pris du temps.
Pour la première fois, au fur et à mesure du décompte, le nombre de voix obtenues par les 36 candidats en lice au n°17 est inscrit sur un tableau. Si Adrien Duval (candidat de L’Alliance Lepep) affichait un air satisfait au fil de l’exercice et que de son côté sa colistière Malini Sewocksingh a même laissé éclater sa joie dans les bras d’une proche, Eric Guimbeau, candidat et leader du MMSD, se montrait pour sa part plutôt pessimiste. « Je crois que les candidats de l’Alliance Lepep sont en bonne position », a-t-il affirmé au Mauricien ce matin. Ce qui se confirmera.
Satish Boolell (candidat de l’Alliance Ptr-MMM), qui concédait lui aussi que le trio de l’Alliance Lepep semblait se positionner en tête, restait quand même confiant à la mi-journée. Pas pour longtemps, car au moment du départ de Satish Boolell de l’enceinte de la Forest-Side SSS (Girls), il a été encerclé par des partisans de l’Alliance Lepep qui lui ont lancé sur un air taquin : « Boolell, les carottes sont cuites ! »
A 12h30 aucun incident n’était à déplorer, le dépouillement des votes se faisant dans le calme plat. La grande déception se faisait de plus en plus sentir dans le camp de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité ; hormis les bruits de couloirs, le « 3-0 pisso » se profilait déjà à l’horizon en faveur de l’Alliance Lepep. Et ce, aux coups de boutoir du décompte d’heure en heure.