Pour la clôture de la campagne électorale, les candidats des deux principaux blocs dans la circonscription N° 9 se sont engagés dans un dernier forcing en fin de journée hier. L’Alliance PTr/MMM et l’Alliance Lepep ont organisé chacune un rallye de plusieurs heures à travers les principales artères de cette vaste circonscription.
Les deux rallyes se déroulant à la même heure hier après-midi, le face-à-face entre les partisans de l’Alliance PTr/MMM et ceux de l’alliance Lepep était inévitable. Les deux files de véhicules se sont croisées dans la région de Queen-Victoria et les motards de la police ont eu fort à faire pour coordonner le passage côte à côte des deux cortèges. Toutefois aucun incident n’a été relevé au cours de cette étape du rallye qui a vraisemblablement marqué les esprits des partisans à la veille du scrutin.
Du côté de l’alliance PTr/MMM, les candidats, Anil Bachoo, Dhiraj Khamajeet et Viren Ramchurn, ouvraient le cortège sur une camionnette blanche. Le défilé des véhicules, dans une ambiance des plus bariolée avec les partisans vêtus en rouge et mauve, devait prendre fin dans les parages de la gare de Flacq. Dans une déclaration au Mauricien à l’issue de cette dernière étape de la campagne électorale, Anil Bachoo, chef de file de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité au N° 9, a fait comprendre que la satisfaction est de mise, de même que la certitude d’une très grande victoire.
« Nous arrivons au terme d’une campagne qui a duré environ deux mois et qui s’est déroulée dans l’ordre et le respect de l’adversaire. Je suis pleinement satisfait. Le rallye d’aujourd’hui a démontré la ferveur que dégage l’alliance PTr/MMM. Au niveau personnel, j’ai remarqué que mon électorat est toujours intact. La campagne communaliste et de division menée par les adversaires n’a apporté aucun résultat probant pour eux. Bien au contraire, l’électorat a condamné cela. Nous avons constaté aujourd’hui un symbole d’unité, d’harmonie et de paix », a-t-il déclaré au Mauricien en compagnie de ses deux colistiers.
« Le travail commencera très tôt demain matin et à 13 h ou 14 h il sera déjà complété. Nous nous dirigeons vers une très grande victoire. L’écart entre nous et nos adversaires sera très conséquent », a ajouté Anil Bachoo. De son côté, le chef de file de l’Alliance Lepep, Raj Dayal, a été injoignable dans la soirée d’hier pour tout commentaire sur le déroulement de ces dernières heures de la campagne électorale 2014.