Les premiers tours des simples hommes et dames ont été fatidiques à Christopher Fok Kow et Zara Lennon, qui sont engagés à la première manche du circuit ITF Sud et Central qui se disputent du 1er au 6 août au Zimbabwe. Par contre, Amaury De Beer, établi 14e tête de série, a atteint le 3e tour et frappe aujourd’hui aux portes des quarts de finale face au Marocain Soufiane El Mesbahi, classé 903e jr ITF en début de semaine.
Ce tournoi de grade 4 est le premier d’une série de trois auxquels sont inscrits les joueurs mauriciens. Christopher Fok Kow, qui revient d’une tournée de mise en condition en France, n’a pas tenu le choc. Ses 14 ans et son arrivée toute récente sur le circuit U18 (1824e) n’ont pas suffi pour contrer au 2e tour l’Égyptien Mohamad Gomaa, tête de série n°13, et classé 627e ITF à 16 ans. Celui-ci a d’ailleurs déjà été 469e en février. Fok Kow a quand même battu 6-1, 6-1 le Sud-Africain Steele Greyling au 1er tour. Il était classé 1519e en janvier. Fok Kow a aussi été éliminé au 2e tour du double hommes associé à Keith Tafadzwa Mwashita (Zimb).
Après une exemption d’entrée, Amaury de Beer, 17 ans, a sorti en trois sets le qualifié britannique Pierce Widdecombe 3-6, 6-0, 7-5. Ce qui fait croire que son prochain duel contre le Marocain El Mesbahi, 15 ans, pourrait être décisif. D’autant que ce dernier a déjà été classé 759e jr mondial début mai. De Beer se classe pour l’heure 696e, son meilleur rang. Il a atteint les quarts de finale du double hommes aux côtés du Lleyton Cronje. Classé n°6, le tandem affronte au prochain tour la paire n°2 composée de Tristan Boyer (EU) et Mehludi Don Ayanda Sibanda (Zimb).
Le Mauricien avait effectué récemment une tournée sud-américaine, où il a alterné trois tournois de grade 4 entamés en République Dominicaine (25e Copa Merengue – 3e tour), puis aux Bahamas (Junkanoo Bowl — 1er tour) et à Aruba, où il fut demi-finaliste (simple) et finaliste (double hommes). En février, lors des Championnats d’Afrique U18 en Tunisie (Grade B 2), De Beer avait échoué au 1er tour, mais avait atteint les quarts de finale du double hommes avec Hemanshu Rambojun.
En simple dames, Zara Lennon, 16 ans, a donc quitté le tableau très tôt. Elle a chuté face à la Marocaine Lilya Hadab, une joueuse de 17 ans, tête de série n°7 et déjà classée 374e en février contre 426e cette semaine. Arrivée au centre ITF du Maroc en octobre 2016, Lennon avait été 551e jr mondiale en mai et 565e couramment. Elle a, par contre, atteint les quarts de finale du double dames en duo avec Kimberly Bhunu (Zimb). Elles font face aujourd’hui à la paire n°4 composée de la Marocaine Lilya Hadab et la Japonaise Natsumi Kawaguchi.   
Le tableau du simple dames est dominée par les deux principales favorites avec l’Égyptienne Nermeen Shawky (1), 17 ans et 197e jr mondiale, et la Hollandaise Merel Hoedt, 16 ans et 289e cette semaine. Sauf surprise, la finale devrait revenir à l’une d’elle.
En simple hommes, le Sud-Africain Richard Thongoana s’impose comme le n°1 contre le Zimbabwéen Mehludi Don Ayanda Sibanda (2), tous deux très connus du tennis mauricien. Ils sont âgés de 17 et 16 ans respectivement, et sont 152e et 250e jr ITF après avoir été 132e et 206e en février.