Les athlètes repartent aujourd’hui à l’assaut des minima des Jeux de la Francophonie (6-15 septembre à Nice) à l’occasion de la deuxième manche du circuit Vital qui se tient au stade de Réduit. Sauf surprise, les épreuves à surveiller sont principalement le marteau (h-d), le 400 m (h), le 100 m (h-d), le javelot (d) et les relais 4×100 m hommes et dames.
Samedi dernier, le concours du lancer du poids hommes avait enregistré une superbe performance de 16,10 m signée par le Rodriguais Sylvain Pierre-Louis. Il avait repoussé ses propres limites en pulvérisant la marque nationale toutes catégories qu’il avait placée à 15,85 m le 16 avril 2011. Ses 16,10 m lui valent aussi la qualification pour Nice (minima 15,80 m). Qui d’autres pourraient l’imiter aujourd’hui dans les autres épreuves ?
À ce jour, ils sont onze athlètes à avoir assuré leur place pour Nice. Mais il y a encore des places à prendre aux 100 m hommes et dames, 400 m hommes et dames et surtout au relais 4×100 m hommes, puisque l’épreuve féminine a déjà qualifié le quatuor composé d’Élodie Pierre-Louis, Joanilla Janvier, Stéphanie Guillaume et Aurélie Alcindor. La semaine dernière, les hommes avaient échoué d’un rien face aux minima (40”80) en courant en 41”00.
Au 100 m hommes, il faudra courir au moins en 10”54 dans des conditions acceptables pour se qualifier. Samedi dernier, Fabrice Coiffic avait couru en 10”51, mais avec vent favorable de +2,8 m/s. Au 200 m, la victoire est revenue à Jonathan Bardotier en 21”53 contre 21”54 à Coiffic (+1,6 m/s). Mais les minima sont encore loin (21”21). Au 400 m hommes, ils se situent à 46”64. Mais on surveillera aussi le 110 m haies où Fabrice Rajah avait réussi samedi dernier 14”53, non loin du temps qualificatif qui se situe à 14”34. Il y en a bien d’autres comme lui qui devront remettre l’ouvrage sur le métier aujourd’hui s’ils veulent faire le voyage à Nice.
Pour l’heure, c’est Fabrice Coiffic qui mène au classement du circuit avec 1037 pts devant Brenson Agathe et Jonathan Bardotier. En féminin, Élodie Pierre-Louis mène avec 1109 pts contre 1004 pts à Joanilla Janvier, plus en verve que les années passées et capable désormais de mieux rivaliser tant au 100 qu’au 200 m.