Si tout se passe bien, l’impasse Paul et Virginie à Cité-La-Cure sera asphaltée cette année, indique la Private Parliamentary Secretary (PPS) Aurore Perraud. Elle dit également être « très sensible » à la situation des personnes vivant dans cette région où il y a des accumulations de boue.
Nous faisions état dans notre édition de lundi dernier du cas des habitants de l’impasse Paul et Virginie, à Cité-La-Cure, contraints de marcher dans la boue pour se rendre au travail et à l’école. La PPS Aurore Perraud, qui dit n’avoir pas reçu nos appels pour réagir sur ce sujet, tient à rassurer les habitants : « L’asphaltage de l’impasse Paul et Virginie figure parmi nos priorités pour cette année. Il fait partie d’un projet global que je tiens à coeur. » Ce projet étant la construction d’un centre de jeunesse à Cité-La-Cure.
Aurore Perraud avance également que beaucoup d’argent a été investi dans la construction des drains à Cité-La-Cure, ce qui explique que d’autres projets restent en attente. « J’ai effectué trois site visits avec les officiers de la NDU à cet endroit, malheureusement, nos fonds sont épuisés avec la construction des drains. Je comprends parfaitement les inconvénients causés aux personnes de cette impasse et je suis sensible à leur situation. Ce projet figure sur ma liste prioritaire. »
L’impasse Paul et Virginie, située en face de la gare de Cité-La-Cure, devient impraticable en temps de pluie, car tout l’eau qui descend de la montagne vient s’y accumuler. Les habitants disent entreprendre des démarches auprès des autorités depuis 2004. Plusieurs pétitions ont aussi été envoyées à la municipalité de Port-Louis pour l’asphaltage de cette impasse. La lord-maire, Dorine Chukowry, a elle déclaré ne pas être au courant du dossier et a invité les habitants à envoyer une nouvelle lettre à la mairie.