Deux arrestations ont été effectuées dans le cadre de l’agression mortelle de Thierry Giovanni Joseph, un habitant de Cité la Cure ayant rendu l’âme aux soins intensifs de l’hôpital Jeetoo le 5 juin. Ses agresseurs présumés, Jonathan Aza, 34 ans, et Victorien Benoît, 24 ans, ont été appréhendés hier par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis nord après qu’un témoin les a identifiés. Cette affaire aurait pour toile de fond un règlement de comptes.
Jonathan Aza et Victorien Benoît étaient activement recherchés par la CID de Port-Louis nord depuis l’agression mortelle de Thierry Giovanni Joseph, 34 ans et domicilié à Cité la Cure. Hier, les deux suspects ont finalement été appréhendés par les enquêteurs après qu’un témoin les a identifiés comme étant les agresseurs du défunt. Selon les informations recueillies de sources policières, cette agression, commise le mardi 2 juin, aurait pour toile de fond un règlement de comptes à cause d’affaires de drogue. Thierry Giovanni Joseph, lui-même toxicomane, était chargé d’envoyer de la drogue à la prison de Melrose. Cependant, après qu’il eut failli à sa tâche, deux gros bras ont été envoyés afin de lui demander des comptes. Ils étaient également chargés de saisir sa moto en gage, ce qu’il aurait catégoriquement refusé. C’est ainsi que cette discussion a dérivé sur une bagarre, conduisant au passage à tabac de Thierry Giovanni Joseph. Grièvement blessé, ce dernier a été admis aux soins intensifs de l’hôpital Jeetoo durant la soirée, où il a succombé à ses blessures trois jours plus tard.
Jonathan Aza et Benoît Victorien comparaîtront en Cour incessamment sous une charge provisoire de meurtre. Pour l’heure, ils ont été placés en détention policière.