La CID de Port-Louis Nord enquête sur un dossier complexe portant sur une escroquerie de Rs 15,4 M dont ont été victimes trois frères habitant rue Dauphine, à Port-Louis. Après plusieurs semaines de vérifications, la police a arrêté Chrystelle Fabiola T. âgée de 30 ans, résidant à Cité La Cure. Après sa comparution à la Bail and Remand Court samedi, elle est de nouveau attendue au tribunal de Port-Louis ce lundi pour son inculpation provisoire.

Selon les premières informations en possession de la police, la trentenaire aurait fait croire aux trois frères, issus d’une famille très aisée, qu’on leur avait jeté un mauvais sort et qu’ils pourraient même en mourir. Étant très superstitieux, ils y ont cru et, depuis 2016, la suspecte leur aurait soutiré de l’argent et d’autres biens en plusieurs occasions. En plus, les enquêteurs soupçonnent que Chrystelle T. aurait eu une liaison avec un des frères avant de se séparer. La police estime qu’elle aurait dépensé une bonne partie de l’argent dans divers achats, dont de l’immobilier, une voiture et des voyages.

Néanmoins, très peu d’informations sont disponibles à ce stade car les enquêteurs estiment que la suspecte a agi avec la complicité d’autres personnes. La police a saisi son portable pour inspecter les messages échangés entre les victimes et elles. Le but est de déterminer les différentes demandes d’argent faites par Chrystelle T. Ayant réalisé qu’ils avaient été dupés, l’un des frères a porté plainte à la police de Trou-Fanfaron le 25 octobre. Le cas a alors été référé à l’équipe de l’assistant surintendant de police Dussoye.

Selon une source policière, les enquêteurs prendront quelques semaines pour déterminer où sont passées les Rs 15,4 M qu’aurait reçues cette habitante de Cité La Cure, qui n’est pas fichée à la police.