Comme on pouvait s’y attendre, l’alliance électorale entre le Ptr et le MMM a une nouvelle fois suscité des vagues de critiques des plus houleuses provenant des rangs du MSM. À l’occasion d’un congrès nocturne hier à Cité Mangalkhan, Floréal, les principaux orateurs, incluant le leader du MSM Pravind Jugnauth et l’ancien Président de la République Sir Anerood Jugnauth, ont tiré à boulets rouges sur le leader travailliste et celui du MMM. Faisant référence à Paul Bérenger et Navin Ramgoolam, Pravind Jugnauth a dénoncé « enn lalyans entre enn traite ek enn zouisser ».
Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, n’a pas fait de cadeaux aux leaders de l’alliance Ptr/MMM au cours de son intervention hier soir à Cité Mangalkhan. Citant les politiciens ayant quitté le MSM pour rejoindre le Ptr, il a qualifié Paul Bérenger de « transfuge ». À la foule, il a ainsi lancé : « Paul Bérenger ine vinn enn transfuge li oussi. Li enn vender. Sa lalyans-la se enn lalyans entre enn traitre ek enn zouisser. » Pravind Jugnauth a également émis des craintes concernant la situation économique et sociale, plusieurs commerces, dit-il, ayant mis la clé sous le paillasson depuis le début de l’année.
De son côté, l’ancien Président de la République, Sir Anerood Jugnauth, a affirmé que « le pays va à la dérive à grande vitesse ». Et il devait avancer que, dans l’éventualité où l’alliance Ptr/MMM prendrait le pouvoir, et avec l’avènement d’une IIe République, « pou enn desatre pou sa pei-la », ajoutant : « Akoz samem mo pe dir ki pei pe ale a la derive a grande vitesse zordi. »
SAJ a par la suite enchaîné en critiquant vivement le rôle de  Paul Bérenger en tant que leader de l’opposition et en s’insurgeant contre la prorogation de l’Assemblée Nationale pendant plusieurs mois.
Après s’être longuement attaqué à Paul Bérenger, il n’a pas non plus mâché ses mots envers le Premier ministre, Navin Ramgoolam, affirmant que « kan mo pou vine premye minis, Ramgoolam pou sover ek pou kite pei aler ». Et d’ajouter : « Mo pa pou fer dominer, me mo pou fer applik lalwa ! » Sir Anerood Jugnauth aura également laissé échapper un certain regret concernant le défunt partenariat entre le MMM et le MSM, avançant : « Pa ti ena nanier ki ti pou kapav barr Remake 2000. Si nou ti fer meeting 1er-Mai, li ti pou enn tsunami ki zame finn ena ! Me Navin Ramgoolam boukou pli ruse ki li (Ndlr : Paul Bérenger). Ramgoolam ine reussi couyonne-li, fer li cancel meeting 1er-Mai ek fer li casse remake. »
« Ramgoolam ine azir impe couma sa magicien ki dir enn dimoune rentre dan enn cercueil, mo mett cadna ferme twa ladan ek, avec mo magi, mo pou fer twa sorti vine diboute a cote mwa. Bérenger ine krwar ! Azordi Navin ine ferme li dan cercueil et li pou ress ferme mem ! », a lancé SAJ à la foule à la fin de son discours.