Photo illustration @PHOTO CSU

Le nouveau ministre des Infrastructures nationales et du Développement communautaire, Bobby Hurreeram, a réuni la presse dimanche dans le cadre d’un état des lieux de la situation sur le terrain en ce qui concerne les services offerts au public mauricien.

Cette rencontre de “brainstorming” a réuni les Parliamentary Private Secretaries ainsi que des députés de la majorité à l’hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis. Le but de cette séance de travail : établir des stratégies afin que les autorités puissent mieux servir et être davantage plus proches du public mauricien.

Selon Bobby Hurreeram, pour le moment « 84% des 106 000 plaintes enregistrées ont été résolues sur le portail de la Citizens Support Unit ».

Il a expliqué qu’à ce stade « les plaintes les plus fréquentes concernent les coupures de fourniture d’eau, les démarches pour avoir un logement auprès des autorités, les chaînes de la Mauritius Broadcasting Corporation ainsi que l’état des drains ». Et d’ajouter que le nouveau gouvernement de L’Alliance Morisien « a la volonté d’atteindre le chiffre de 100% de problèmes résolus ».

Il a également avancé que le portail de la CSU restera sous l’égide du Prime Minister’s Office. Le ministre a également rappelé que la CSU travaille avec un millier de fonctionnaires, avec l’implication de 300 départements, 35 Citizens Advice Bureau et aussi 95 bureaux de poste.

Bobby Hurreeram a aussi affirmé que plusieurs comités et sous-comités ont été mis sur pied afin d’accélérer les procédures menant à la résolution des problèmes dans toutes les circonscriptions du pays. Il a également laissé entendre que la Land Drainage Authority a dressé une liste de 19 régions à risque en cas de grosses pluies et avec la saison des cyclones qui débute, déclarant que des travaux « ont déjà débuté » sur plusieurs sites.