La République du Djibouti est quasiment prêt pour accueillir les 9es Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien, prévus du 17 au 24 janvier 2014. C’est ce qui ressort de la réunion des experts et des ministres la semaine dernière à l’hôtel InterContinental, Balaclava.
Pour la première fois, le Djibouti abritera ces Jeux. Le pays met tout en oeuvre afin d’accueillir comme il se doit ce rendez-vous incontournable de la jeunesse indianocéanique. Lors de sa présentation, le commissaire général des 9es Jeux de la CJSOI, Wahib Hamadou Mohamed, a indiqué que les préparatifs sont arrivés à un stade avancé et que d’ici à novembre tout sera fin prêt.
Quatre disciplines sportives sont au programme des 9es Jeux de la CJSOI, réservés aux athlètes U18. Il s’agit de l’athlétisme (masculin et féminin), du handball (masculin et féminin) du football (masculin) et du tennis de table (masculin et féminin). La musique, l’art, le spectacle vivant entre autres font partie du volet de la culture et jeunesse.
L’hébergement était un des priorités des membres de la CJSOI. Il se trouve que Djibouti a retenu l’Académie de Police comme site d »hébergement pour l’ensemble des athlètes, des encadreurs et autres paramédicaux.
Toutefois, les délégations de tennis de table et les personnes conernées par cette discipline seront hébergées quant à elles au Centre technique du DAY au lieu de Tadjourah comme initialement décidé. Le commissaire général des 9es Jeux des la CJSOI, le gymnase de DAY a la même configuration que celle retenue au préalable.
Suite aux observations de la dernière réunion des Experts à Djibouti, il ressort que l’aménagment des locaux est en cours et que des facilités additionnelles notamment la climatisation et la rénovation des sanitaires. En ce qui concerne les activités théâtrales, elles sont prévues dans des salles de spectable fermées avec des facilités de projection.
D’après les dispositions prises au niveau de l’hébergement, les encadreurs seront logés au même endroit que les jeunes mais à un minimum de 20 mètres de distance. Cela va permettre une surveillance adéquante étant donné que les participants sont mineurs.
La CJSOI a avancé que certains qui ont été visités lors de la dernière réunion n’ont pas été retenus afin de favoriser le regroupement de l’ensemble des participants sur un même lieu d’hébergement et de réduire les déplacements.
S’agissant des restauration, il a été décidé que celle-ce sera assurée par des traiteurs qui achemineront les repas jusqu’à l’hébergement où seront servis les petits déjeuners et les dîners pour assurer la convivialité entre les jeunes. En revanche, les déjeuners seront livrés sur les sites que ce soit pour les activités sportives et pour le volet jeunesse.
Au niveau des transports, Wahib Hamadou Mohamed a assuré que plusieurs types de véhicules  seront mobilisés pour le déplacement que ce soit dans la capitale ou dans d’autres régions concernées par les Jeux. Sur le plan médical, le représentant du pays organisateur a assuré qu’outre les dispositions médicales déjà prises, un protocole d’accord sera signé avec l’hôpitlal militaire français pour préparer l’arrivée des délégation et la prise en charge en cas de besoin.
Il a été décidé qu’une réunion ministérielle sera prévue avant les 9es Jeux de la CJSOI. Une proposition a été faite pour que cette réunion soit tenue après l’ouverture offcielle des Jeux. Le secrétaire général de la CJSOI, Ram Lollchand, a fait ressortir à ce niveau qu’il n’y a pas de protocole en la matière et tout peut se faire en fonction des besoins.
Le secrétaire général a demandé que la date limite pour la transmission des fiches d’accréditations par rapport aux 9es Jeux de la CJSOI soit ramenée au 30 octobre au lieu du 30 novembre comme mentionné auparavant.
Soulignons que la réunion ministérielle a marquée par la présence de Youssouf Fall, secrétaire général de la Confejes. Ce dernier a été décoré de la médaille du Mérite de l’ACNOA à l’occasion de la 15e assemblée générale ordinaire de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) en juillet dernier en Côte d’Ivoire. Youssouf Fall sera remplacé comme secrétaire général de la Confejes par Ali Bouramah.