Anne-Loa Léopold (à gauche) a pris la médaille d'argent au 200m, la Malgache Fanojo Raherinaivo (au milieu) s'offrant l'or et la Seychelloise Shakira Joubert le bronze

Les épreuves d’athlétisme ont pris fin hier au stade Gouled à Djibouti. Les athlètes mauriciens ont de quoi être satisfaits, car ils s’en sont sortis avec une récolte de 12 médailles, soit 6 or, 3 argent et 3 bronze.

Le premier à avoir fait flotter haut le quadricolore (mardi) est Aaron Mootien en décrochant l’or au saut en longueur avec une performance de 6,97m. Le lendemain, c’est AnneLoa Léopold qui a remporté deux médailles d’or lors de la deuxième journée de compétition au saut en longueur (5,52 m) et aux 100 m (12”06). La petite étoile du groupe a également décroché une médaille d’argent hier, lors de la finale du 200 m, où elle a réalisé un chrono de 25”15. Pour cette même épreuve en macsculin, Jérémie Lararaudeuse a pris la troisième place en finale avec un temps de 22”00.

En ce qui concerne l’épreuve du lancer du poids, les Mauriciens ont monopolisé le podium avec Jordy Louis qui s’est placé sur la plus haute marche grâce à une performance de 13,75 m, suivi de Wylan Laruche (13,59 m) et Shaoling Cheung (13,10 m). Quant au relais medley, ultime épreuve de la journée, Maurice a décroché l’argent en féminin avec Anne-Loa Léopold, Aurélie Baptiste, Joane Anthony et Océane Moirt en réalisant un chrono de 2’22”30. En masculin, les athlètes ont terminé en beauté en décrochant l’or en 1’58”70 avec une équipe medley composée de Jérémie Lararaudeuse, Alexandre Yangoua, Jean Baptiste Nazira et Hans Goodarally.