Les 8es Jeux de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien) terminés, c’est vers l’organisation des prochains Jeux, prévus en 2014 à Djibouti, que les regards sont désormais tournés. C’est ainsi que le dossier sera à nouveau abordé lors de la réunion ministérielle que présidera pour la première fois le ministre de la Jeunesse et des Sports mauricien, Devanand Ritoo, en avril 2013, à Maurice. A noter que la réunion des experts est prévue pour avril prochain, suivie d’une visite des infrastructures existantes à Djibouti. Soulignons que ces 9es Jeux se dérouleront du 17 au 24 janvier, contrairement à la période juillet comme cela a toujours été le cas. Cette décision a été prise en raison de la forte chaleur qui sévit (42°c) pour cette dernière période.
Le ministre Devanand Ritoo qui a été élu à l’unanimité comme président de la CJSOI, présidera donc sa première réunion ministérielle en août prochain, à Maurice. Une réunion annuelle au cours de laquelle les ministres auront l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de se pencher sur le calendrier à venir. Ce sera également la dernière réunion ministérielle puisque les Jeux sont prévus pour janvier 2014. Selon Ram Lollchand, secrétaire-général de la CJSOI, lequel a eu l’occasion d’effectuer des visites à Djibouti dans le passé, ce pays possède déjà les infrastructures pour organiser les Jeux.
Ram Lollchand a ajouté que la réunion des experts des pays membres se tiendra en avril 2013, à Djibouti, l’occasion pour eux de voir ce que propose ce pays dans le cadre de ces 9es Jeux. « Lors de la réunion des experts qui s’est récemment tenue aux Comores, nous avons proposé aux Djiboutiens de nommer le comité organisateur, de lancer le concours de logo et de présenter un projet de programmation », a-t-il indiqué.
D’autre part, le secrétaire-général de la CJSOI a indiqué que Mayotte a réaffirmé son engagement et sa volonté d’organiser les 10es Jeux en 2016. « Les dirigeants Mahorais, présents aux Comores, ont même annoncé la décision du gouvernement d’allouer un budget de 4m d’euros pour compléter les travaux du stade d’athlétisme et pour la rénovation du centre d’hébergement. Nous leur avons ainsi demandé de venir avec un dossier lors de la réunion des experts en avril prochain, à Djibouti », a expliqué Ram Lollchand.
Parlant des 8es Jeux, Ram Lollchand a indiqué que les Comores ont organisé leurs premiers Jeux à la satisfaction des pays membres. « Nous avons été agréablement surpris de la façon dont les Comoriens ont complété les derniers travaux. J’étais pourtant inquiet sur certains points, mais au final, les organisateurs ont tout terminé à temps. Je dis ainsi que les Comores méritent amplement nos plus sincères félicitations. Le secrétaire-général de la CONFEJES (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie, le Mauritanien Youssouf Fall a également apprécié et a réaffirmé l’engagement de son organisme en faveur de la CJSOI. »
Par ailleurs, Ram Lollchand a fait ressortir que la programmation 2013 de la CJSOI a été discutée lors de la récente réunion des experts aux Comores. Selon lui, 18 actions sont au programme, contrairement au pays où 15 actions étaient prévues. Parmi les gros activités au programme de 2013, on note l’organisation d’un tournoi de football masculin, en décembre, à Maurice. On note également la tenue d’un tournoi de football féminin et d’une compétition en athlétisme, à La Réunion, une compétition de badminton, aux Seychelles, de boxe à Madagascar et l’organisation de deux stages de formation à Mayotte pour les gardiens de but en football d’abord, puis un autre stage à l’intention des entraîneurs de rugby.